Transports : le trou d’air se prolonge pour les compagnies aériennes

Les annonces de licenciements continuent dans l’aviation. La compagnie American Airlines, vient de déclarer qu’elle pourrait congédier 25 000 salariés.

France 2

La série noire continue dans l’aviation, les annonces de licenciements s’accumulent. La compagnie American Airlines vient de déclarer qu’elle pourrait congédier 25 000 salariés fautes de retombées économiques. British Airways, Air France ou Virgin Australia ont déjà prévu des suppressions de postes. Avec l’épidémie, le secteur est en effet au bord du gouffre. Les recettes tirées des vols de passagers ont baissé de 80% en juin par rapport à 2019.

Accepter des avoirs

Les avions ont été cloués au sol pendant le confinement et ils peinent désormais à se remplir, sans oublier des restrictions de voyage toujours présentes dans de nombreux pays. Mercredi 15 juillet, lors d’une interview, le patron de l’association du transport aérien lançait un appel au secours. "Nous demandons l’aide des passagers, c’est vrai et nous la demandons à genoux", indiquait Alexandre de Juniac. Les compagnies aériennes supplient les clients d’accepter les avoir plutôt que de demander le remboursement de leurs billets.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les avions cloués au sol à l\'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le 16 avril 2020. 
Les avions cloués au sol à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le 16 avril 2020.  (YANN CASTANIER / HANS LUCAS / AFP)