Toulouse : le préfet interdit l’accès aux quais de la Garonne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
toulouse
FRANCE 2
Article rédigé par
M. Lassaga, D. Breysse, N. Trau, France 3 Occitanie - France 2
France Télévisions

Les berges de la Garonne étaient bondées, samedi 27 février, à Toulouse (Haute-Garonne). La scène a provoqué la fermeture des quais, à partir du dimanche 28 février et pour une durée de huit jours.

Les quais de la Garonne sont totalement déserts, dimanche 28 février. Depuis minuit, tous les accès sont interdits. À chaque entrée, des vigiles dissuadent promeneurs et sportifs. La mesure s’applique pour ces berges de Garonne, particulièrement appréciées par les jeunes, dès qu’il fait beau. Samedi, des milliers de Toulousains y étaient agglutinés, souvent sans respecter les gestes barrières. Les habitants sont d’accord avec la mesure, car ils ne veulent pas être confinés comme à Nice (Alpes-Maritimes) ou Dunkerque (Nord).

À Toulouse, un taux d’incidence à 261

Dans le département de la Haute-Garonne, le taux d’incidence est de 195 pour 100 000 habitants, mais à Toulouse, il passe à 261 alors que le seuil d’alerte est fixé à 250. Pour le préfet, cette augmentation est trop forte. Étienne Guyot décrit "une situation ennuyeuse, parce qu’on a déjà un contexte de dégradation et le constat de ces mouvements de personnes risque d’accélérer cette dégradation si on ne fait rien." La mesure préventive doit s’appliquer jusqu’au 8 mars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.