Territoire de Belfort : 42 familles de résidents de l’Ehpad de Valdoie réclament une enquête après la mort d'au moins 30 pensionnaires du coronavirus

La maire sortante de la commune avait déjà déposé une plainte contre X, qui a été classée sans suite par le parquet de Belfort. 

Entrée de l\'Ehpad de Valdoie (Territoire-de-Belfort), le 9 avril 2020.
Entrée de l'Ehpad de Valdoie (Territoire-de-Belfort), le 9 avril 2020. (MICHAEL DESPREZ / MAXPPP)

42 familles de résidents de l’Ehpad de Valdoie, dans le Territoire de Belfort, réclament une enquête indépendante dans un courrier adressé au directeur de l’Agence régionale de santé et au Conseil départemental, après la mort d’au moins 30 pensionnaires du coronavirus, rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard, ce jeudi 21 mai. Parmi elles, 11 familles ont perdu un proche.

Dans ce courrier, elles demandent "une enquête sérieuse et indépendante". "Au tout début de l’épidémie, rien n’était mis en place pour nous informer de l’état de santé de nos parents", contrairement à d’autres Ehpad selon elles.

L'établissement repris en main par l'ARS et le département

La directrice de l’Ehpad a été suspendue de ses fonctions mi-avril et l’établissement est depuis géré par l’ARS et le département. Ces derniers sont chargés de rédiger un rapport sur la gestion de la crise, qui sera rendu d’ici la fin du mois.

Dans ce dossier, la maire sortante de la commune de Valdoie, Corinne Coudereau, avait porté plainte contre X pour "homicide involontaire, mise en danger de la vie d’autrui et non-assistance à personne en danger". Une plainte classée sans suite par le parquet de Belfort. Une autre plainte, au moins, a également été déposée dans ce dossier par le fils d’un résident décédé.