Solidays remercie les soignants et teste le pass sanitaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
solidays
FRANCEINFO
Article rédigé par
C. Tixier, F. Blévis, P. Bram, J.-F. Lons - franceinfo
France Télévisions

10 000 soignants étaient les invités du festival de musique Solidays dimanche 4 juillet à Paris. Une façon de les remercier de leur implication contre la pandémie. Le pass sanitaire était obligatoire. Le ministre de la Santé s'est rendu sur place.

Dimanche 4 juillet, il régnait au festival de musique Solidays comme un air de vie d'avant. À une seule exception, dans le public, que des soignants, invités pour les remercier. Pour entrer, il fallait patienter et montrer son pass sanitaire. Tous l'acceptent. Ils sont pour la plupart vaccinés. La piste de la vaccination obligatoire divise les soignants. "Chacun a le droit de choisir, mais j'encourage tout le monde à se vacciner", témoigne une festivalière. 

Douze artistes solidaires

Sur scène, douze artistes ont répondu présents, comme le chanteur Hervé, venu par solidarité. "Toutes ces équipes ont bossé comme des malades pendant un an pour qu'on puisse retrouver la vie, la scène et ça je ne l'oublierai pas", confie l'artiste. Solidays est l'un des premiers festivals à se tenir en plein air avec pass sanitaire. Une mesure demandée pour tous les grands événements de plus de 1 000 personnes prévus cet été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Solidarités face au coronavirus

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.