Soldes : les commerçants parfois en difficulté

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Soldes : les commerçants parfois en difficulté
FRANCE 3
Article rédigé par
A.Gavazzi, M-A.Peleran, L.Gerbi - France 3
France Télévisions

Les soldes commencent mercredi 29 juin. Elles ont été repoussées d'une semaine pour laisser un peu de temps aux commerçants qui ont pu rouvrir boutiques il y a un peu plus d'un mois. Pour écouler les stocks accumulés pendant le confinement, ils comptent bien sur cette période de promotion. 

Ils cintrent, rangent, étiquettent. Plus qu'une journée avant les soldes d'été, ils sont presque prêts. Un commerçant à Valenciennes (Nord) a ouvert sa boutique de vêtements un mois seulement avant le début de la pandémie. Durant les confinements, aucune aide de l'État car aucun bilan financier à présenter. Malgré tout, il se dit prêt à faire les concessions pour attirer sa clientèle.

Limiter les pertes

"On fait le choix de sacrifier pas mal de séries pour attirer la clientèle, faire les soldes c'est culturel, s'il n'y a pas de choix à faire on perd au change", déplore Jamel Ramdane, gérant. D'autres solutions existent : des ventes privées, des réductions stratégiques. L'objectif est double : limiter les pertes et assurer l'année qui arrive. "On ne peut pas non plus casser les prix, on a eu à peine un petit mois pour vendre à prix normal, derrière nous on n'a pas de réductions de fournisseurs, il faut gagner de l'argent", explique Hervé Herverquin, gérant d'un magasin de chaussures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.