Covid-19 : lancement d'un passeport sanitaire au Royaume-Uni

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : lancement d'un passeport sanitaire au Royaume-Uni
France 3
Article rédigé par
M. Boisseau, C. Duval - France 3
France Télévisions

Les Britanniques se projettent déjà dans la vie d’après. Boris Johnson a dévoilé, lundi 5 avril, son dispositif pour retrouver le chemin des stades ou encore des salles de concert. Le Premier ministre va prochainement lancer un passeport sanitaire. Il va également assouplir les voyages à l’étranger en classant les pays du vert au rouge.  

Boris Johnson a annoncé lundi 5 avril le lancement dans les prochaines semaines d’un passeport sanitaire, tout en évoquant un assouplissement des voyages à l’étranger. Pour retrouver la ferveur des grands événements dans des stades, des salles de spectacle ou encore des boites de nuit, les Britanniques pourraient avoir besoin d’un passeport sanitaire. Grâce à une application sur téléphone, chacun devra prouver qu’il a bien eu les deux doses du vaccin contre le Covid-19, présenter un test récent, ou une attestation de contamination de moins de six mois.  

Réouverture des bars, restaurants, coiffeurs et commerces non-essentiels la semaine prochaine 

Le gouvernement veut aussi encadrer la reprise du tourisme international au plus tôt à la mi-mai. Pour l’Angleterre, trois couleurs viennent d’être dévoilées, selon le nombre de cas et l’avancée de la campagne de vaccination par pays : vert (aucune restriction au retour de l’étranger), jaune (isolement de 10 jours au domicile), rouge (isolement obligatoire de 10 jours dans un hôtel sélectionné par les autorités). Chaque vendredi, les citoyens recevront deux tests gratuits par semaine. "Boris Johnson a confirmé que les bars, les restaurants, les commerces non-essentiels et les coiffeurs pourront rouvrir lundi prochain en Angleterre. Avec humour, le Premier ministre a expliqué qu’il allait lui-même se rendre dans un pub pour boire une pinte, de manière ‘prudente mais irréversible’, à l’image de son plan de déconfinement", conclut Mathieu Boisseau, journaliste France Télévisions, à Londres.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.