Roland-Garros : une année très particulière à cause du coronavirus

L'évènement sportif Roland-Garros n'accueillera que 1 000 personnes par jour cette année en raison de la crise sanitaire. Des mesures de protection spécifiques ont été mises en place pour les joueurs. 

France 3

Le tournoi de tennis Roland-Garros débutera dimanche 27 septembre à Paris. Il n'accueillera que 1 000 personnes par jour, hormis l'organisation. "Accueillir 1 000 personnes dans un stade de 12 hectares, [...] dans lequel on accueillait l'année dernière quasiment 50 000 personnes par jour à certains moments, c'est un petit peu dur", déplore Guy Forget, le directeur du tournoi. L'événement avait déjà été décalé de juin à septembre. Les pertes financières risquent d'impacter lourdement la Fédération française de tennis, dont 80 % des 325 millions d'euros de budget proviennent du tournoi. 

Protocole sanitaire strict

Un protocole sanitaire spécial a été mis en place, indique en duplex depuis Roland-Garros le journaliste Jean-Sébastien Fernandes. Les joueurs seront logés dans "deux hôtels spécifiques". Pas de contact non plus avec le public. Deux tests ont été effectués sur les joueurs à leur arrivée, qui seront ensuite testés tous les cinq jours. En cas de résultat positif, un placement à l'isolement ainsi qu'un nouveau test seront réalisés. S'il est positif, c'est l'exclusion du tournoi. Une bonne nouvelle néanmoins : le court central a désormais son toit, qui devrait être fort utile cette année compte tenu de la météo capricieuse. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Covid-19 vient une nouvelle fois perturber l\'organisation du tournoi de tennis de Roland-Garros.
Le Covid-19 vient une nouvelle fois perturber l'organisation du tournoi de tennis de Roland-Garros. (STEPHANE ALLAMAN / AFP)