Réveillon de la Saint-Sylvestre : la vente d'alcool interdite ou limitée dans plusieurs départements

Plusieurs départements ont pris des arrêtés préfectoraux interdisant la vente d'alcool à partir d'une certaine heure ce jeudi 31 décembre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans les Côtes-d'Armor par exemple, le préfet a décidé d'interdire la vente à emporter de boissons alcoolisées à partir de ce soir 18h. (PATRICK LEFEVRE / MAXPPP)

Plusieurs départements ont pris des arrêtés préfectoraux interdisant ou limitant la vente d'alcool jeudi 31 décembre. C'est notamment le cas de l'Ille-et-Vilaine où la vente d'alcool est interdite dès 16h et jusqu'à 14h demain "dans tous les établissements de distribution alimentaire tels que les hypermarchés, les supermarchés, les supérettes, les établissements de libre-service ainsi que dans les rayons alimentaires des magasins dont l'activité principale n'est pas la vente alimentaire", précise la préfecture sur son site. La raison selon la préfecture : "La consommation d'alcool peut conduire à un relâchement des gestes barrières, ce qui pourrait contribuer à accélérer la circulation de la Covid-19".

Le Cher, le Gard et les Pyrénées-Orientales aussi concernés

Dans les Côtes-d'Armor, le préfet a également décidé d'interdire la vente à emporter de boissons alcoolisées à partir de ce soir 18h et jusqu'à demain 8h "pour que la période ne soit pas endeuillée par la survenue d'accidents et pour prévenir d'éventuels troubles à l'ordre public et d'infractions au couvre-feu", rapporte France Bleu Breizh Izel.

Même mesure dans le Cher où "la vente à emporter, la détention et la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique" seront interdites dès 17h et jusqu'à samedi 6h.

Dans les Pyrénées-Orientales, la vente d'alcool est déjà interdite depuis hier soir 20h et jusqu'à demain 8h mais cette mesure "ne concerne que les alcools dits 'forts' (+ de 18°) de catégorie IV et V pour l'ensemble des établissements et commerçants", précise la préfecture sur Twitter.

Dans le Gard, l'arrêté préfectoral court sur une période encore plus large, du 31 décembre à 6h jusqu'au 3 janvier à 6h, mais il ne concerne que les "débits de boissons temporaires" comme les "buvettes" tenues par des "associations pour valoriser certaines manifestations".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.