Retour à l’école : à chaque pays sa stratégie

Tour d’horizon des méthodes choisies par le Danemark, la Chine ou Madagascar pour permettre aux élèves de retrouver le chemin de l’école en toute sécurité.

franceinfo

Le Danemark a choisi de profiter de l’extérieur. Les élèves, bien habillés, doivent suivre leur cours en plein air. L’idée est d’éviter les contacts avec le mobilier et la propagation du virus dans un espace clos.

En Chined’où est parti l’épidémie de coronavirus, les élèves sont contrôlés avec un thermomètre à infrarouge. Ils doivent également présenter un code électronique qui prouve qu’ils ne sont pas malades et qu’ils n’ont pas été en contact avec des personnes contaminées. Pour apprendre la distanciation sociale, les plus jeunes se sont fabriqués un chapeau long d’un mètre.

Un breuvage miracle ?

À Madagascar, un breuvage a été recommandé aux élèves. Cette boisson est à base d’une plante efficace contre le paludisme, mais dont l'efficacité n’a pas été prouvée contre le Covid-19.

L’école à la maison n’est pas développée partout, loin de là. Aux États-Unis, 2,5 millions d’élèves sont scolarisés à domicile. En Italie, il faut en faire la déclaration et prouver ses capacités financières. En Islande, il faut qu’un des parents aient un diplôme d’enseignants. La Suède, l’Allemagne ou la Turquie ont interdit l’école à la maison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Coronavirus : les écoles en Chine rouvrent sous très haute surveillance
Coronavirus : les écoles en Chine rouvrent sous très haute surveillance (Capture d'écran France 2)