Quatrième vague : la Catalogne impose à nouveau des mesures pour freiner la hausse des cas de Covid-19

Les discothèques et autres lieux de divertissement dans des espaces clos vont à nouveau devoir fermer leurs portes dans cette région du nord-est de l'Espagne. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes font la queue à Barcelone, en Espagne, le 3 juillet 2021, pour accéder à un festival de musique.  (ROBERT BONET / NURPHOTO / AFP)

C'est une mauvaise nouvelle de plus. La Catalogne a décidé, mardi 6 juillet, de réimposer des restrictions pour freiner l'augmentation "exponentielle" récente des cas de Covid-19, principalement chez les jeunes, dans cette région du nord-est de l'Espagne.

La porte-parole du gouvernement autonome catalan, Patricia Plaja, a indiqué que les discothèques et autres lieux de divertissement nocturnes dans des espaces clos devraient fermer à partir de cette fin de semaine et qu'il faudrait présenter un test antigénique ou PCR négatif, ou être vacciné, pour participer à des événements en plein air réunissant plus de 500 personnes.

"La pandémie n'est pas terminée"

"La situation épidémiologique en Catalogne est extrêmement compliquée", a-t-elle dit, car "le nombre des cas croît à un rythme exponentiel, très supérieur à ce que nous pouvons tolérer". "La pandémie n'est pas terminée, les nouveaux variants sont très contagieux et nous avons encore des pans importants de la population qui ne sont pas vaccinés. Nous ne pouvons pas prétendre avoir vaincu le virus", a mis en garde Patricia Plaja.

Elle s'est même prononcée pour le retour de l'obligation du port du masque, soulignant toutefois que cette décision ne relevait pas des compétences du gouvernement autonome catalan. Le port du masque n'est plus obligatoire en extérieur en Espagne depuis le 26 juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.