Prêts garantis : les entreprises rassurées par l’État

De nombreuses entreprises, qui ont souscrit à un prêt garanti par l’État durant le confinement, s’inquiétaient du taux de crédit si elles ne pouvaient pas rembourser cette année. Des précisions ont été données.

France 3

Combien devront-elles rembourser ? Cette question taraude les entreprises ayant souscrit à des prêts garantis par l’État durant la pandémie de coronavirus. Des précisions ont été apportées concernant le taux d’intérêt qui leur sera demandé en cas de non-remboursement cette année. Une start-up de recyclage de bouteilles de plastique souffle enfin grâce à un prêt de 300 000 euros remboursable sur cinq ans.

Des taux toujours attractifs

"Le fait qu’on sache maintenant quelles seront les conditions d’amortissement nous permet d’être plus sereins", explique Benoît Paget, le président de la start-up. 600 000 petites et moyennes entreprises ont contracté un prêt garanti par l’État. Si elles ne le remboursent pas d’ici mai 2021, elles bénéficieront toujours de taux attractifs : entre 1 et 1,5% pour les prêts remboursés d’ici 2022 et 2023, puis entre 2 et 2,5% pour ceux remboursés d’ici 2024 et 2026.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances, le 4 juin 2020 à Paris.
Le ministère de l'Economie et des Finances, le 4 juin 2020 à Paris. (MANUEL COHEN / AFP)