Plexiglas, gants, javel : les commerçants s'organisent

Pour protéger les salariés qui eux continuent de travailler, tous les commerçants s'adaptent : du matériel au respect des règles en boutique.

France 3

Pharmacies, boulangeries, grandes surfaces… tous doivent se plier en quatre pour déclarer la guerre au coronavirus tout en accueillant les Français. En première ligne, ils n'ont pas toujours les munitions nécessaires, comme les masques ou gels hydroalcooliques. Il ya aussi les scotchs au sol pour que les gens respectent les distances de sécurité, puis toutes les caisses ont été équipées d'écrans translucides. "On a commandé en urgence des plexiglas, ce sont des pare-postillon. Ils peuvent protéger les équipes et les patients si on est contaminé sans le savoir", explique le pharmacien.

La javel pour les pièces

Il faut freiner le virus et éviter la psychose en même temps, même si pour certains, cela fait quand même peur. "La vitre, c'est super, autant pour les pharmaciens que pour nous-mêmes", se réjouit une femme. Dans une boucherie, en plus des masques, le patron lave les pièces de monnaie à l'eau de javel pendant plusieurs heures. Les billets sont désinfectés aussi. Des méthodes inspirées de la Chine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un masque avec des gels hydro-alcooliques. 
Un masque avec des gels hydro-alcooliques.  (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)