Photographie : un village de Maine-et-Loire et ses habitants immortalisés pendant le confinement

Un photographe a voulu rendre hommage aux habitants de son village de La Bohalle (Maine-et-Loire) en leur tirant le portrait durant le confinement. Une façon de raconter leur histoire et de la garder à jamais en mémoire. 

FRANCE 3

Au deuxième jour du confinement, Jean-Michel Delage s’aventure dans les limites de son village de La Bohalle (Maine-et-Loire), l’œil attiré par une chapelle. Ce sera sa première photo. Son projet est né : celui de photographier ce village d’Anjou pendant toute cette période historique. La matière première de son travail, ce sont les portraits. Au total, il a photographié 100 villageois, comme Bernard, une figure du village, président de l’une des trois sociétés de jeu de boule de fort, à l’arrêt depuis le confinement. Ce qui n’était jamais arrivé, même pendant la guerre. 

Des témoignages pour la postérité

La Bohalle, 1 200 habitants, au sud d’Angers (Maine-et-Loire), a perdu tous ses commerces ces dernières années. Alors, pendant le confinement, les habitants ont plébiscité la vente directe chez une maraîchère du village. Pour elle, le travail de Jean-Michel a tissé des liens. Un village en bord de Loire comme figé au temps du confinement. Une petite histoire dans la grande qui va se matérialiser prochainement sous forme d’un livre. Ces témoignages pour la postérité, le photographe veut aussi les mettre à l’honneur lors d’une exposition organisée dans le village à la rentrée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Photographie : un village de Maine-et-Loire et ses habitants immortalisés pendant le confinement
Photographie : un village de Maine-et-Loire et ses habitants immortalisés pendant le confinement (FRANCE 3)