Pays-Bas : violentes manifestations contre le confinement à Rotterdam

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
R. Miri, P. Goldmann - France 2
France Télévisions

Dans la soirée du vendredi 19 novembre, des manifestations violentes se sont déroulées dans la ville de Rotterdam (Pays-Bas), où des manifestants s'opposent au confinement.

Ce sont des confrontations violentes qui ont opposés les forces de l'ordre et les manifestants dans la commune de Rotterdam (Pays-Bas), dans la soirée du vendredi 19 novembre. Les véhicules de police sont pris d'assaut par les manifestants et attaqués par des tirs de feu d'artifice. Une nuit d'émeutes dans la capitale économique du pays, où les manifestants ont été repoussés grâce à des canons à eau. Des manifestations qui ont rapidement dégénéré en l'espace de quelques heures.

Près de 400 policiers déployés

"Leurs intentions étaient de se révolter contre la police, de détruire les biens publics et d'installer des barricades", explique Ahmed Aboutaleb, maire de Rotterdam. La police nationale a été appelée en renforts afin de faire face aux violences commises dans la ville. Près de 400 policiers déployés sur le terrain ont été nécessaires afin de calmer la situation jusqu'à 1 heure du matin. La commune avait déjà été touchée par des manifestations violentes en début d'année. 


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.