Pass vaccinal : comment sera-t-il contrôlé ?

Publié Mis à jour
Pass vaccinal : comment sera-t-il contrôlé ?
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Verove, N.Fleury, A.Belderrain J.-J.Buty, J.Montupet - France 2
France Télévisions

À partir du lundi 24 janvier, un test négatif ne suffit plus pour aller dans les cafés, cinémas ou transports. Le pass vaccinal est entré en vigueur et maintenant, il est possible de subir un contrôle d’identité.

Dans un restaurant parisien, la transition du pass sanitaire au pass vaccinal semble simple. Désormais, il est obligatoire pour les plus de 16 ans dans les bars, restaurants, cinémas et musées. Les avis concernant son application sont partagés. "Si on veut combattre la pandémie, il faut que tout le monde s’y mette", déclare un passant. "Je comprends ceux qui ne voulaient pas forcément se faire vacciner mais qui s’engageaient quand même à faire des tests tous les trois jours. Ça restait des gens honnêtes", pense une autre.

1 000 euros d’amende en cas de faux pass vaccinal

Les gérants d’établissement peuvent demander une pièce d’identité en cas de doute de la validité d’un pass. Certains sont réticents face à cette mesure. Mais les pass sont-ils vraiment contrôlés ? Une journaliste fait le test avec un pass qui n’est pas le sien et dont l’âge est plus élevé. Elle peut pourtant consommer dans un café sans problème. Utiliser un faux pass vaccinal est passible de 1 000 euros d’amende.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.