Vaccin contre le Covid-19 : dernière ligne droite avant le pass sanitaire obligatoire pour les 12-17 ans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccin contre le Covid-19 : dernière ligne droite avant le pass sanitaire obligatoire pour les 12-17 ans
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Jolly, T.Paga, N.Arribe, M.Beaudouin, L.Le Moigne, M.Kassou - France 2
France Télévisions

Le pass sanitaire deviendra jeudi 30 septembre obligatoire pour les 12-17 ans à l'entrée des lieux accueillant un large public. 71% d'entre eux ont reçu au moins une dose du vaccin. 

3,5 millions d'adolescents ont été vaccinés contre le Covid-19 en un peu plus de trois mois. Depuis le 15 juin, les 12-17 ans adhèrent à la vaccination : 71% d'entre eux ont reçu une dose, et 62% sont entièrement vaccinés. "Ils ont vraiment participé de manière à ce qu'on arrive à venir à bout de la circulation du virus", commente le professeur Christèle Gras-Le Guen, présidente de la société française de pédiatrie, qui précise que le pays est "en bonne voie". 

Pass sanitaire obligatoire à partir du 30 septembre 

Cette vue d'ensemble masque toutefois des disparités. Les Landes, les Côtes-d'Armor ou encore la Manche figurent parmi les bons élèves. Si certains jeunes se font vacciner par conviction, d'autres viennent parfois à reculons. À Avranches (Manche), Fanny, 15 ans, dénonce notamment la "pression sociale". Dans d'autres départements, comme les Bouches-du-Rhône ou les Yvelines, la vaccination peine à décoller. À partir du jeudi 30 septembre, tous les adolescents devront présenter un pass sanitaire pour accéder à certains lieux publics. 

Parmi nos sources : 

Santé Publique France – Carte de la vaccination des 12-17 ans (1 dose)

CovidTracker (descendre jusqu’au chapitre « vaccination par âge »)

Christèle Gras-Le Guen, interrogée dans le reportage, est chef de service en médecine pédiatrique au CHU de Nantes. Elle est aussi présidente de la Société française de pédiatrie.

Liste non exhaustive

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.