Présidentielle 2022 : s'il n'y a pas de pass sanitaire aux meetings, "il faut trouver autre chose pour ne pas favoriser la circulation du virus"

"S'il n'y a pas de pass sanitaire à l'entrée, il faut s'assurer que la distanciation sociale et l'aération soient parfaitement respectées", juge le Dr Christian Rabaud, infectiologue et président de la Commission médicale d’établissements du CHRU de Nancy.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le meeting de Jean-Luc Mélenchon à La Défense près de Paris, le 5 décembre 2021. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

"On a l'impression de se retrouver au moment des campagnes américaines où Donald Trump bravait le virus", a déclaré lundi 6 décembre sur franceinfo Dr Christian Rabaud, infectiologue et président de la Commission médicale d’établissements du CHRU de Nancy, alors que le pass sanitaire n'est pas obligatoire lors de meetings.

franceinfo : Aucun pass sanitaire n'a été demandé pour le meeting d'Eric Zemmour, ni pour celui de Jean-Luc Mélenchon. Qu'en pensez-vous ?

Dr Christian Rabaud : C'est assez incompréhensible. On a l'impression de se retrouver au moment des campagnes américaines où Donald Trump bravait le virus. On voit qu'il remonte, on interdit ou un supprime les festivités autour de la Saint Nicolas. Sur le plan constitutionnel, les meetings échappent à cette réglementation du pass, mais à partir de ce moment-là il faut trouver autre chose pour ne pas favoriser la circulation du virus qui a déjà tendance à aller trop vite aujourd'hui.

Que faudrait-il faire ?

S'il n'y a pas de pass sanitaire à l'entrée, il faut s'assurer que la distanciation sociale et l'aération soient parfaitement respectées. Se mettre dans des conditions qui sont pratiquement celles de l'extérieur ce qui est compliqué dans cette période hivernale. À défaut, on prend un risque. À l'intérieur, la transmission peut se faire par aérosolisation même si on est masqué, on sait que les vaccinés peuvent être des maillons de la transmission.

"On a appris des choses et il faut s'assurer que les gens ne soient pas dans des situations qui favorisent la transmission virale."

Dr Christian Rabaud, infectiologue

à franceinfo

Quelles distances faut-il entre les chaises dans des meetings ?

Le Haut conseil de la santé public a insisté sur les jauges en fonction du nombre de personnes au mètre carré. La distance d'au moins deux mètres apparaît satisfaisante en intérieur et il faut un renouvellement d'air. On a des capteurs de CO2 qui permettent de voir à partir de quel moment l'aérosolisation commence à produire des niveaux potentiellement dangereux. Ne rien faire me paraît décalé des réalités de ce qu'on connaît et de ce qu'on observe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.