Manifestations anti-pass sanitaire : une nouvelle journée de mobilisation, 161 000 personnes rassemblées selon les autorités

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Manifestations anti-pass sanitaire : une nouvelle journée de mobilisation, 161 000 personnes rassemblées selon les autorités
franceinfo
Article rédigé par
L. Cadiou - franceinfo
France Télévisions

Samedi 24 juillet, plusieurs manifestations contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale ont eu lieu en France. 161 000 personnes étaient mobilisées selon le ministère de l’Intérieur.

161 000 personnes ont manifesté, samedi 24 juillet, en France, contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale, selon le ministère de l’Intérieur. 50 000 de plus que la semaine précédente. Dans la capitale, il y avait trois cortèges, dont le plus gros, sur la place du Trocadéro à l’appel de Florian Philippot. "C’est une politique autoritaire menée à marche forcée. J’ai 53 ans, je n’ai jamais vu ça, un président autant imposer son autorité", explique un homme, avant que son fils n’abonde en ce sens. "Je ne suis pas contre la vaccination, mais contre l’obligation. Je soutiens la liberté, que chacun puisse se faire vacciner ou non", estime-t-il.

"Liberté !"

Dans toute la France, les manifestants scandaient le même slogan : "Liberté !" Comme à Marseille (Bouches-du-Rhône), Montpellier (Hérault) ou Strasbourg (Bas-Rhin). "On veut tasser le peuple français pour qu’il se taise. Je suis vacciné parce que je fais confiance à la science et je pense que ça peut aider, mais pourquoi l’imposer ?" juge un témoin. Certains dénoncent le manque de recul sur le vaccin. Des heurts ont opposé les manifestants aux forces de l’ordre à Marseille et Lyon (Rhône), tandis qu’à Paris, la police a dispersé les foules avec des gaz lacrymogènes. Neuf personnes ont été interpellées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.