Manifestations contre le pass sanitaire : neuf personnes interpellées à Paris

Selon le ministère de l'Intérieur, 150 000 personnes ont défilé en régions et 11 000 à Paris.

Des manifestants contre le pass sanitaire, le 24 juillet 2021 à Paris.
Des manifestants contre le pass sanitaire, le 24 juillet 2021 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Après une première mobilisation nationale le 17 juillet, des dizaines de milliers de manifestants ont défilé, samedi 24 juillet, dans toute la France, contre l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire contre le Covid-19 pour certaines professions. Selon le ministère de l'Intérieur, ils étaient 161 000, dont 11 000 à Paris. Neuf personnes ont été par ailleurs interpellées dans la capitale, après des heurts avec les forces de l'ordre. Suivez notre direct.

Des heurts sur les Champs-Elysées. A Paris, des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre. Ces dernières ont fait usage de leurs canons à eau pour disperser le cortège sur les Champs-Elysées.

Des journalistes de France Télévisions agressés. Une équipe de France Télévisions a été violemment prise à partie par des manifestants à Marseille. L'entreprise va porter plainte.

Le texte de loi sur l'extension du pass sanitaire examiné au Sénat. Les sénateurs examinent, samedi, des articles et des amendements à partir de 9h30. Les sénateurs ont donné vendredi un premier feu vert en commission au projet de loi contre le Covid qui prévoit l'obligation vaccinale pour les soignants et l'extension controversée du pass sanitaire mais ont lié cette dernière au rétablissement de l'état d'urgence sanitaire. 

Le maire de Nice revient sur le pass sanitaire obligatoire dans les centres de loisirs. Christian Estrosi n'exigera finalement pas de pass sanitaire pour les enfants dans les centres aérés et colonies de vacances de la ville à partir de mercredi, rapporte France Bleu Azur samedi.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

20h31 : Voici le point sur l'actualité.

Près de 161 000 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire en France lors de ce deuxième samedi de mobilisation.


78 personnes ont été testées positives au Covid-19 après des soirées à la boîte de nuit à Lille. L'agence régionale de santé appelle des centaines de personnes à se faire dépister au plus vite.


Un équipe de journalistes de France Télévisions a été violemment prise à partie samedi alors qu'elle tentait de couvrir la manifestation contre le pass sanitaire à Marseille. Le groupe va porter plainte.


Première médaille française en judi et couac en double au tennis, voici ce qu'il faut retenir de la première journée des JO à Tokyo côté tricolore.

19h41 : Bonsoir et , Poitiers (Vienne), comme de nombreuses villes de France, a été le théâtre d'un rassemblement contre le pass sanitaire. Environ 700 personnes ont manifesté. A l'issue du défilé en centre ville, les manifestants se sont rassemblés de nouveau devant la mairie, rapporte France 3 Nouvelle-Aquitaine. Une centaine de militants a pénètré dans l'édifice. Ils sont montés à l'étage et ont "passé par la fenêtre" un portrait d'Emmanuel Macron. Un de ses agents a été agressé, a annoncé la mairie.

19h41 : Bonjour FI, mairie de Poitiers envahie par des anti-pass sanitaire. Un agent de la mairie agressé. Vous pouvez confirmer ? Merci pour votre travail

19h41 : Pouvez vous nous résumer la situation a Poitiers ? Une intrusion de manifestants semble avoir eu lieu dans la mairie ?

19h33 : Vous êtes quelques uns dans ce direct à transmettre leur soutien à nos collègues agressés à Marseille alors qu'ils allaient couvrir la manifestation contre le pass sanitaire. A priori @Camille, les journalistes vont bien et s'en sortent "sans blessures graves".

20h26 : Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a réagi après ce deuxième samedi de manifestations contre le pass sanitaire. Il a affirmé que 9 personnes avaient été interpellées à Paris.

19h09 : Au total, ce sont donc près de 161 000 personnes qui ont manifesté dans le pays, selon le ministère de l'Intérieur.

19h09 : Le ministère de l'Intérieur a comptabilisé 168 actions contre le pass sanitaire en province, ayant rassemblé près de 150 000 personnes. A Paris, près de 11 000 personnes.

19h00 : On vous en parlait dans ce direct il y a quelques minutes, des journalistes de France Télévisions ont été agressés alors qu'ils s'apprêtaient à couvrir la manifestation contre le pass sanitaire de Marseille. Les faits se sont déroulé peu après l'arrivée de l'équipe sur place. Les journalistes ont essuyé insultes, menaces et quelques coups. L'équipe s'en est sortie sans blessures graves. "C'est intolérable", a réagi sur Twitter le directeur de l'information de France Télévisions, Laurent Guimier.

18h55 : Après les canons à eau, le gaz lacrymogène est utilisé sur les Champs-Elysées pour disperser les manifestants contre le pass sanitaire, comme le montrent les images du journaliste indépendant Clément Lanot.

18h51 : "Ce n'est pas parce qu'un mouvement est minoritaire qu'il est sans risque pour le gouvernement."


Le politologue Jean Petaux, interrogé par franceinfo, assure que "la pandémie a changé l'agenda des manifestations" qui traduisent l'état de la société "prête à s'embraser à partir d'éléments déclencheurs comme le pass sanitaire". "Quand vous avez à peu près 100 000 manifestants comme le 17 juillet et peut-être 150 000 ce samedi, c'est très minoritaire à l'échelle du territoire, ajoute-t-il, (...) mais ce n'est pas parce qu'il est minoritaire qu'il est marginal et, surtout, sans effets de risque pour le gouvernement."

18h41 : Des dizaines de milliers de personnes, selon le bilan chiffré réalisé par le réseau France Bleu, ont manifesté dans les rues du pays contre l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions. A Paris, trois cortèges ont rassemblé plusieurs milliers de manifestants. A Marseille, France Bleu Provence a comptabilisé 4 300 manifestants et 2 500 participants à Aix-en-Provence, selon la préfecture. Au moins 6 000 manifestants sont mobilisés à Nice.

18h32 : Les forces de l'ordre utilisent des canons à eau pour disperser les manifestants contre le pass sanitaire, rapporte le journaliste Rémy Buisine. Merci à @Kat pour cette veille de tous les instants :).

18h45 : Des journalistes de France Télévisions se sont fait agresser lors de la manifestation contre le pass sanitaire qui avait lieu à Marseille. Le groupe va porter plainte contre les auteurs de ces faits "inqualifiables" et a rappelé "le principe fondamental de la liberté de la presse".

18h17 : Bonsoir @Alex. Oui en voici : le Sénat, qui examine le projet de loi sur l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants, a adopté un amendement qui supprime le pass sanitaire pour les moins de 18 ans. Les sénateurs ont également voté pour la suppression du pass sanitaire pour les terrasses de cafés et restaurants. Le projet de loi doit ensuite être examiné par une commission mixte paritaire qui réunit députés et sénateurs, avant son adoption définitive.

18h17 : Bonjour, des nouvelles du Sénat ?

17h26 : Une trentaine de cas de Covid-19 ont été recensés dans une colonie de vacances de 80 personnes à Sagone (Corse-du-Sud), annonce la préfecture de Corse dans un communiqué. Les personnes testées positives sont 30 adolescents âgés de 12 à 15 ans, ainsi que trois de leurs encadrants.

17h25 : 78 personnes ont été testées positives après des soirées à la boîte de nuit lilloise The Room, entre le 13 et le 17 juillet, avance France Bleu Nord. L'agence régionale de Santé appelle des centaines de personnes à se faire dépister au plus vite. Chaque soir sur cette période, 300 à 400 personnes ont fait la fête dans cette boîte de nuit.

16h35 : Ce n'est pas une question bête du tout mon cher Kevin, il s'agit de la Brigade de répression de l'action violente motorisée. "Ces unités motorisées ont été créées pour augmenter la mobilité des forces de l’ordre et s’adapter aux violences observées lors des manifestations des 'gilets jaunes'", écrit le Figaro.

16h35 : Question bête : c'est quoi la BRAVM ?

16h32 : Près du Trocadéro, notre journaliste Paolo Philippe a suivi un cortège et a relayé plusieurs pancartes brandies par les manifestants. "On vous épargnera les rares références très limites", écrit-il sur Twitter.

16h31 : A 16 heures, on dénombrait plusieurs milliers de manifestants dans plusieurs villes de France contre l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants, dont plus de 1 500 personnes à Lille (Nord), selon France Bleu Nord, 2 000 à Metz (Moselle) et plusieurs milliers à Paris, rapporte France Bleu Paris. A Valence (Drôme), 5 000 personnes défilent dans les rues, selon France Bleu Drôme Ardèche.

16h31 : Ca se tend dans l'un des cortèges parisiens des manifestations contre le pass sanitaire qui se déplace dans le 9e arrondissement de la capitale, comme le rapporte le journaliste Clément Lanot.

16h03 : On fait un petit point sur l'actualité au moment du passage de relais !

• Une première médaille pour la France aux Jeux de Tokyo, œuvre de Luka Mkheidze, sacré en bronze en moins de 60 kg. On vous brosse son portrait ici.

• Nouvelle journée de mobilisation des anti-pass sanitaire, 300 défilés sont organisés un peu partout dans l'Hexagone. Jour de manifestation à suivre dans notre direct.

• Unescocorico ! Le phare de Cordouan a été classé aujourd'hui au patrimoine mondial de l'Unesco.

La barre des 1 000 km de bouchons n'a pas été franchie ce midi, en ce jour de grands départs en vacances. Mais les difficultés demeurent nombreuses sur les grands axes menant à la Méditerranée et l'Atlantique.


15h43 : A noter qu'une manifestation contre le pass sanitaire se déroule également en ce moment à Dublin, en Irlande.

15h44 : Je suis pro-vaccination et je suis pro-pass sanitaire. Je suis pour la protection de tous, je suis pour l'effort qui permet cette protection, j'ai bien compris que cette protection due à la vaccination n'est pas à 100%, mais je suis pour un retour à la vie normale pour nous tous.

15h44 : Je suis très en colère quand je vois la manif au Trocadéro. Ils ne veulent pas de pass sanitaire, pas de vaccin et sont tous sans masque. Dans un mois on se retrouve tous confinés.

15h44 : Bonjour, j'aimerais bien savoir justement quels autres moyens les réfractaires à la vaccination envisagent. Il faudrait être un peu plus concret dans les revendications, là je n'entends que Liberté liberté liberté... Mais "ma liberté s'arrête où commence celle des autres", non ? Ou on reste sur nos arguments individualistes et on continue à vivre de longues années avec de nouveaux variants ? Alors, comment on fait ? Est-ce que vos reporters peuvent essayer d'en savoir un peu plus ? Merci pour votre reportage, j'aimerais vraiment comprendre les arguments des manifestants antivax présents dans cette manif anti-pass...

15h38 : Vous êtes nombreux à manifester votre désapprobation contre les manifestations des anti-pass sanitaire.

15h35 : Pour avoir un aperçu global des manifestations anti-pass sanitaire dans l'Hexagone, on vous a préparé un petit récapitulatif ici.

15h30 : Il n'entrera en vigueur que début août, mais certains restaurants testent déjà le pass sanitaire. Le document était exigé hier et en Haute-Corse, il fallait montrer patte blanche pour boire son café ou diner en terrasse. Reportage de France 3.



(FRANCE 3)

15h30 : Forte mobilisation à Strasbourg et à Mulhouse, selon les Dernières Nouvelles d'Alsace. Les journalistes du quotidien parlent de 4 000 personnes dans la capitale alsacienne, et 2 600 dans la cité du Haut-Rhin.

15h08 : Plusieurs cortèges sont organisés à Paris, comme me le rappelle @Kat. Le journaliste Rémy Buisine se trouve à un autre endroit que mon collègue Paolo Philippe, devant le Grand Rex.

14h58 : Des nouvelles de mon collègue Paolo, qui est toujours dans le cortège des anti-pass sanitaire au Trocadéro.

14h45 : Notre journaliste Paolo Philippe se trouve donc au rassemblement initié par Florian Philippot et s'est rendu à la rencontre des manifestants.

14h14 : Notre journaliste Paolo Philippe se trouve au rassemblement organisé par Florian Philippot au Trocadéro, à Paris, contre le pass sanitaire.