Covid-19 : on garde le masque dans les lieux de culture

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : on garde le masque dans les lieux de culture
France 2
Article rédigé par
N.Bidard, M.Deveze, L.Fourcault De Pavant, N.Dahan M.Flores, E.Noël - France 2
France Télévisions

Face à la recrudescence d'épidémie de Covid-19, les règles évoluent encore. Dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 cas pour 100 000 habitants, les préfets peuvent désormais rétablir l'obligation du port du masque en intérieur en plus du pass sanitaire.

Dans leurs mains, le sésame pour accéder à l'exposition du musée Fabre de Montpellier (Héraut). Ici, personne ne conteste ce contrôle, le pass sanitaire est obligatoire depuis fin juillet pour les lieux culturels. Mais pas question pour autant de tomber le masque. Pass sanitaire, plus masque obligatoire. Une situation très répandue en France. En effet, les préfets doivent imposer cette double contrainte dans les départements dont l'incidence dépasse les 200 cas hebdomadaires pour 100 000 habitants.

Garder le masque

Durant quelques jours, le pass sanitaire a suffi pour admirer cette exposition. Une erreur pour les scientifiques, car un test valable 72 heures ne garantit pas totalement l'absence du virus. Même chose pour les personnes vaccinées. "Si vous enlevez votre masque, que vous êtes contaminés, que vous êtes face à une personne fragile, même si cette probabilité est faible, il ne faut pas prendre ce risque pour éviter que cette personne fragile non-vaccinée puisse faire une forme grave", résume le professeur Philippe Amouyel, épidémiologiste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.