Covid-19 : les tests de confort agacent les professionnels de santé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les tests de confort agacent les professionnels de santé
France 3
Article rédigé par
E.Bailly, V.Fize, N.Ferro - France 2
France Télévisions

À cause de l'instauration du pass sanitaire, les soignants voient arriver un afflux massif de personnes pour se faire tester contre le Covid-19. C'est un travail supplémentaire pour les professionnels qui s'interrogent.

Le centre de dépistage de Vallon-Pont-d'Arc, en Ardèche, ne désemplit pas. Il s'agit de touristes qui, pour la plupart, ont besoin d'un test négatif pour profiter de leurs vacances. "Pour aller voir des concerts, aller au cinéma, voilà", résume un vacancier. Le centre, sans rendez-vous, a été installé en quelques jours par les acteurs du tourisme de la région. Ils ont mobilisé, dans l'urgence, du personnel.

Agacement

Ces tests de confort agacent les soignants, comme à Menton (Alpes-Maritimes). Il y a tellement de demandes qu'il n'est possible de recevoir qu'une personne sur deux. Les professionnels s'interrogent sur l'éthique des démarches. "Aujourd'hui, il y a malheureusement trop de monde qui ne veut pas se faire vacciner, mais qui utilise les pass sanitaires liés aux tests pour sortir. C'est ce qu'a prévu le gouvernement, mais cela pose un problème éthique", résume Cyril Colombani, de l'union des syndicats de pharmaciens d'officine des Alpes-Maritimes. Certains laboratoires n'acceptent plus que les demandes urgentes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.