Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : le casse-tête du pass sanitaire en entreprise

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Covid-19 : le casse-tête du pass sanitaire en entreprise -
Covid-19 : le casse-tête du pass sanitaire en entreprise Covid-19 : le casse-tête du pass sanitaire en entreprise - (France 2)
Article rédigé par France 2 - J. Gal
France Télévisions
France 2

Le pass sanitaire pourrait être étendu à toutes les entreprises. Quelles en seraient les conséquences en cas d’application ?

Présenter un pass sanitaire en entreprise, la mesure soulève de nombreuses questions. Qui serait concerné ? L’ensemble des salariés du public comme du privé, soit quelque 20 millions de personnes et environ cinq millions de fonctionnaires. A partir de quand pourrait-il être mis en place ? Pour le moment, le ministère du Travail indique que rien n’est tranché. La décision devrait être prise dans la semaine par le Premier ministre Jean Castex.

Un contrôle quotidien

Qui contrôlerait ce pass en entreprise ? Le contrôle serait quotidien et cette charge devrait incomber à l’employeur. Actuellement, les gérants de restaurants ou hôtels par exemple, qui doivent déjà demander le pass sanitaire à leurs employés, peuvent être condamnés à jusqu’à un an de prison et 45 000 euros d’amende s’ils ne respectent pas la loi. Des dérogations seront-elles possibles ? L’hypothèse d’être renvoyé chez soi en télétravail, faute d’un pass sanitaire valide, semble exclue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.