Covid-19 : la vaccination et le pass sanitaire divisent les Français

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
anti vaccin
France 2
Article rédigé par
A. Coutelle, N. Furling, P. Tanger, C. Rotha, V. Roy, C. Singer, M. Sohier, P.Leclerq, F. Blancquert, N. Perrin - France 2
France Télévisions

Le variant Delta du Covid-19 a contaminé plus de 21 000 personnes en France, jeudi 22 juillet. 39 millions de Français ont reçu une première dose de vaccin. Les opposants au sérum continuent de se mobiliser. 

Un centre de vaccination à Neuillé-Pont-Pierre (Indre-et-Loire) a été tagué d'un "non !" et d'une étoile de David. Un acte anti-pass sanitaire qui révolte le représentant du Crif Touraine Poitou-Charentes. "C'est inimaginable, c'est impensable, c'est odieux de comparer une dictature nazie avec les décisions d'une démocratie", s'offusque François Guguenheim. Mais ces actes restent rares.

"La vaccination, un acte citoyen"

À la piscine d'Haguenau (Bas-Rhin), le pass sanitaire est bien accepté par les nageurs. "S'il faut le présenter dix fois, je le présenterai dix fois", assure l'un d'eux. "Effectivement, la vaccination est un acte citoyen", ajoute une autre. Ailleurs, les files d'attente des vacanciers devant les centres de vaccination ne cessent de s'allonger, comme à Fort-Mahon-Plage (Somme). Le gouvernement espère franchir la barre des 50 millions de primo-vaccinés fin août. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.