Pass sanitaire : la députée Martine Wonner exclue de son groupe à l'Assemblée

L'ex-députée LREM avait provoqué un tollé samedi en exhortant les manifestants contre le pass sanitaire à "faire le siège des parlementaires" et "envahir leurs permanences".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La députée Martine Wonner à l'Assemblée nationale à Paris, le 29 juin 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

Députée du Bas-Rhin, Martine Wonner a été exclue dimanche 18 juillet du groupe parlementaire Libertés et territoires, a confirmé à franceinfo le député Bertrand Pancher, son président. Samedi, l'ex-élue de la majorité présidentielle avait exhorté les manifestants contre le pass sanitaire à "faire le siège des parlementaires" et "envahir leurs permanences". Des propos "inacceptables", souligne un communiqué du groupe publié sur Twitter, qui estime que la députée "ne peut désormais plus être membre du groupe Libertés et territoires".

Dans la matinée, des membres du groupe parlementaire avaient demandé dans un communiqué commun l'exclusion de Martine Wonner. "Nous l'avions déjà dit à de nombreuses reprises en interne mais en vain. Elle a récidivé lors de la manifestation d'hier. Cela n'est plus supportable", avaient écrit Olivier Falorni, Jeanine Dubié et Sylvia Pinel, dimanche dans un tweet.

Egérie de la galaxie covidosceptique, l'ex-députée LREM Martine Wonner était intervenue samedi lors de la manifestation parisienne contre la "dictature" sanitaire, aux côtés de l'eurodéputé d'extrême droite Florian Philippot. "Nous devons refuser la ségrégation" entre vaccinés et non vaccinés, a-t-elle lancé à la tribune, avant d'ajouter : "Allez faire le siège des parlementaires, allez envahir leurs permanences pour dire que vous n'êtes pas d'accord." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.