Noël : fruits de mer, champagne… Hausse des prix de plusieurs produits traditionnels

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
D.Lachaud - France 2
France Télévisions

Le repas de Noël devrait coûter plus cher que d’habitude cette année en France. La journaliste Dorothée Lachaud, présente sur le plateau du 13 Heures lundi 22 novembre, fait le point sur la situation. 

Les fêtes de fin d’année risquent de s’avérer encore plus coûteuses en 2021. Plusieurs produits traditionnels du repas de Noël pourraient en effet connaître une hausse des prix. Le manque de soleil, les nuages et la pluie ont eu un impact sur la production d’huîtres. "Celles qui sont pêchées aujourd’hui, elles sont toutes petites. Il manque les calibres 2 et 3, très prisés. Par ailleurs, la hausse des prix des matières premières, elle frappe elle aussi les ostréiculteurs", explique la journaliste de France Télévisions Dorothée Lachaud, présente lundi 22 novembre sur le plateau du 13 Heures de France 2. 

Un approvisionnement en champagne difficile

Par ailleurs, de nombreux fruits de mer pourraient manquer en raison de la prolifération du poulpe. "Depuis plusieurs mois, les fonds marins de la côte Atlantique sont ravagés par ces céphalopodes qui peuvent manger jusqu’à trois fois leur poids. Ils s’introduisent dans les casiers des pêcheurs, ils dévorent leurs prises", décrit la journaliste. Concernant les ventes de champagne, "avec les tensions dans le secteur des transports, l’approvisionnement est ralenti et le prix des emballages lui aussi a augmenté". Il faudra donc s’attendre "à un peu moins de promotions que d’habitude en rayon".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.