Moselle : les habitants transfrontaliers s'adaptent au durcissement des conditions d'entrée en Allemagne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Moselle : les habitants transfrontaliers s'adaptent au durcissement des conditions d'entrée en Allemagne
France 3
Article rédigé par
France 3 Lorraine, F. Rosaci, B. Bour, E. Targe - France 3
France Télévisions

L’Allemagne a durci ses conditions d’entrée pour les habitants de la Moselle. Depuis mardi 2 mars, il faut présenter obligatoirement un test PCR négatif de moins de 48 heures.  

Depuis mardi 2 mars, minuit, les 16 000 travailleurs transfrontaliers français de Moselle doivent présenter une raison impérieuse et surtout un test PCR négatif de moins de 48 heures pour pouvoir entrer sur le territoire allemand. En effet, l’Allemagne a décidé de durcir ses conditions d’entrée. Un véritable casse-tête pour les concernés. À la frontière, les autorités allemandes ont mis en place un service de tests mais seuls les travailleurs qui se sont préalablement inscrits peuvent en bénéficier.   

 Des habitants agacés 

"Ça va être très compliqué, je ne sais pas comment je vais faire, c’est une catastrophe", juge un habitant français. "Vous vous rendez compte, faire ça tous les deux jours, trois fois par semaine", renchérit une femme. Cette dernière patiente dans la file ; ensuite, elle devra encore attendre 20 minutes pour avoir son résultat. Du côté de Forbach, en Moselle, une centaine de personnes font la queue devant une pharmacie, mardi matin, pour se faire dépister. Pour les derniers de la queue, l’attente va être très longue.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.