Cet article date de plus de deux ans.

Mon info. Des tablettes pour les seniors, un food-truck pour les chauffeurs routiers : la solidarité face au coronavirus

écouter (2min)

Chaque jour, un tour d’horizon des initiatives, de la solidarité qui s’organise en France, en pleine épidémie de coronavirus, avec nos confrères de France Bleu.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le foodtruck de Sébastien Nivert installé sur l'aire de la Longue Vue sur l'autoroute A10 au nord de Tours.
 (VINCI AUTOROUTES)

Des tablettes pour briser l’isolement des seniors dans les Ehpads. C’est l’idée de Mathieu, joint par France Bleu Sud Lorraine, artisan à Morfontaine, près de la frontière luxembourgeoise. L’un des membres de son association, qui regroupe des "gilets jaunes" mosellans, est cheminot. Il a demandé à la direction de la SNCF de lui prêter 70 tablettes, le temps du confinement, pour que les résidents des Ehpads locaux, isolés dans leurs chambres, puissent garder contact avec leurs proches. Une façon concrète de se montrer solidaire pour Mathieu.

Les tablettes récupérées par Mathieu et son association ont été réparties dans une vingtaine d’Ehpad de Moselle.

La solidarité, également, entre soignants face à la pénurie de matériel médical, notamment en Gironde où l’hôpital de Cadillac manque de tout. Alors, il accepte tous les dons… de gants, de tissu même, pour faire des sur-blouses. Appel à l’aide lancé par une infirmière, Chantal, qui vient elle-même chercher tout le matériel comme elle l’explique à France Bleu Gironde. Et l’hôpital de Cadillac lance aussi un appel au soutien, tout simplement, de la nourriture, des fleurs et même des dessins pour les équipes.

Cela peut faire plaisir, comme pour les chauffeurs routiers de l’autoroute A10 qui ont eu l’agréable surprise de découvrir, sur l’aire de la Longue Vue, au nord de Tours, un food truck installé par Vinci autoroutes. Une marque de soutien, pour Philippe Vrinat, chef de district interrogé par France Bleu Touraine.

Et puis le monde sportif continue de se mobiliser à l’image Martin Fourcade, Jo Wilfried Tsonga ou encore Nikola Karabatic et tout le handball français, qui ont mis des maillots aux enchères, avec l’aide du célèbre hôtel des ventes de Drouot, au profit de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.