Seclin : un jeune autiste sans masque refusé dans un hypermarché

Les parents d'un jeune autiste portent plainte après le refus d'un hypermarché de le laisser entrer car il ne portait pas de masque.


Ce qui devait être un moment festif s’est transformé en véritable cauchemar pour la famille Boukhari. Samedi 12 septembre, tous se rendent dans un hypermarché de Seclin (Nord) pour acheter un gâteau à l'occasion de l'anniversaire d'Adel, 19 ans, un jeune homme autiste. Il ne porte pas de masque, comme la loi l'y autorise. Pourtant, la sécurité puis la directrice lui interdisent l’entrée. Alors que Karima Boukhari, la mère, rappelle à la directrice qu'elle est "hors-la-loi", celle-ci lui répond "la loi, dans mon magasin, c'est moi qui la fait".

Les parents portent plainte


Comprenant la situation, Adel se réfugie dans la voiture. "Il se frappait contre la boîte à gants", se souvient Kadda Boukhari, son père. "On nous a mis plus bas que terre", déplore la mère, très émue. Toujours choqués, les parents ont décidé de porter plainte pour discrimination. La direction du magasin a présenté ses excuses dans un communiqué, mais les parents comptent bien mener ce combat jusqu'au bout pour "la dignité de leur fils".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le port du masque est désormais obligatoire dans des centaines de villes françaises.
Le port du masque est désormais obligatoire dans des centaines de villes françaises. (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)