Entreprises : le coût de l'épidémie

D'ici la fin du mois d'août, le port du masque va devenir obligatoire dans toutes les entreprises. Cette mesure rassure les syndicats, mais inquiète le patronat, qui a déjà investi beaucoup plus que prévu cette année à cause du virus.

France 2

Pour Joone, une entreprise française de couches et de produits d'hygiène, la facture du Covid est salée. La direction a fait ses calculs. Pour protéger les 52 salariés, il a d'abord fallu investir en matériel. "On a d'abord commandé 50 000 masques, du gel hydroalcoolique à destination des salariés, et 500 tests à destination des salariés", détaille une responsable. En tout, 17 000 euros ont été consacrés au matériel. Autre poste de dépenses : les livraisons, 5 à 10% plus chères ces derniers mois.

Seul le budget "événementiel" diminue

Les surcoûts s'ajoutent aux heures supplémentaires facturées par les prestataires pendant le confinement. La facture s'élève à 75 000 euros au total. Les dépenses s'accumulent alors que l'entreprise attend toujours certains remboursements. Seule compensation, le Covid a réduit le budget "événementiel". Au total, le Covid a coûté 110 000 euros à l'entreprise. La facture pourrait encore grimper avec le durcissement du protocole sanitaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux suspects ont expliqué avoir, en plus, commandé en Allemagne 100 000 masques pour une valeur de 57 000 euros ainsi que 1 000 tests pour 13 900 euros.
Les deux suspects ont expliqué avoir, en plus, commandé en Allemagne 100 000 masques pour une valeur de 57 000 euros ainsi que 1 000 tests pour 13 900 euros. (VINCENT ISORE / MAXPPP)