Martinique : les habitants craignent un rebond après l’afflux touristique

100 000 vacanciers débarquent dans les Antilles pendant les fêtes et les autorités sanitaires craignent une reprise de l’épidémie à la rentrée. Les contrôles se multiplient, notamment en Martinique.

FRANCE 3

Dans la commune des Trois-Îlets, en Martinique, la patrouille de la police municipale veille et rappelle les règles à un groupe de touristes. Au cœur du village créole, le masque est obligatoire. Avec le sourire, la brigadier-cheffe veille au respect des gestes barrières jusque dans les boutiques. La commune est l’une des plus touristiques et les craintes d’un rebond de l’épidémie sont dans toutes les têtes. "Je vis en Corse, et on a vécu le même problème l’été dernier, où beaucoup d’estivants sont arrivés et n'ont pas respecté les gestes barrières", explique un touriste.

Un couvre-feu pour le Nouvel An

Les 138 chambres d’un hôtel sont toutes occupées. 250 personnes s’y croisent toute la journée. Le directeur s’efforce de rappeler en permanence les règles sanitaires. Dans ce paradis, les touristes sont également venus pour oublier l’épidémie. Pour limiter les contaminations, un couvre-feu à partir d’1 heure du matin a été décidé pour la soirée du réveillon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le CHU des Abymes en Guadeloupe, en avril 2020. Photo d\'illustration.
Le CHU des Abymes en Guadeloupe, en avril 2020. Photo d'illustration. (CEDRICK ISHAM CALVADOS / AFP)