Marchés : leur retour est très attendu

Le 11 mai, les marchés pourront tous rouvrir, sauf en cas de décision municipale. Un soulagement pour les vendeurs et les clients.

France 2

Édouard Philippe a bien insisté, mardi 28 avril, lors de sa présentation du plan de déconfinement : à partir du 11 mai, la norme sera l'ouverture des marchés et l'exception les arrêtés municipaux réclamant des fermetures, si les conditions sanitaires ne sont pas suffisantes. Ce retour des étales dans les centres-villes est très attendu par une grande partie des Francais qui y font leurs courses, comme un symbole d'une vie en communauté qui redémarre progressivement.

"C'est un lieu central"

"Un marché, c'est vivant. On a besoin de revivre un petit peu", estime une habitante de Villefranche-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes. Dans cette ville de 5 000 âmes, le marché est une nécessité économique mais pas uniquement. "Sur le plan psychologique, c'est important aussi, puisque c'est un lieu central, c'est un véritable poumon vert de la ville", explique le maire de la commune, Christophe Trojani.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 11 mai, les marchés pourront tous rouvrir, sauf en cas de décision municipale. Un soulagement pour les vendeurs et les clients.
Le 11 mai, les marchés pourront tous rouvrir, sauf en cas de décision municipale. Un soulagement pour les vendeurs et les clients. (FRANCE 2)