Manifestations antivax au Canada : l'état d'urgence décrété

Publié
Manifestations antivax au Canada : l'état d'urgence décrété
Article rédigé par
L.De la mornais, B.Laigle, K.Sullivan - France 2
France Télévisions

L'état d'urgence a été déclaré par le maire à Ottawa. La capitale du Canada est totalement paralysée depuis une dizaine de jours par des poids lourds. Les routiers, opposés à leur vaccination obligatoire, ont été rejoints par des milliers de manifestants venus de tout le pays afin d'exiger la levée des restrictions sanitaires.

Dans la capitale canadienne, un concert de klaxons assourdissant retentit, de jour comme de nuit. À Ottawa, les manifestants antivax représentent une minorité qui veut se faire entendre. Les habitants n'en peuvent plus. "Je ne peux même pas m'entendre parler", dit l'un d'entre eux.

La police se veut rassurante

Le maire de la ville a déclaré l'état d'urgence. La police canadienne est quant à elle critiquée pour son manque d'action. Mais les forces de l'ordre veulent montrer qu'elles maîtrisent la situation. "Il y a une semaine, il y avait plus de 3000 camions et véhicules. Ce week-end, le nombre a été réduit à 1000 camions et environ 5000 manifestants. (...) C'est le résultat de nos actions de fermeté", a déclaré le chef de la police d'Ottawa. La manifestation, baptisée "convoi de la liberté", a attiré des protestataires de tout le pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.