Les étudiants "en situation de grande vulnérabilité" pourront reprendre les cours à l'université début janvier par groupe de 10

Le retour partiel à l'université pourra se faire dès la semaine du 4 janvier pour certains étudiants, notamment les étudiants étrangers, décrocheurs, en situation de handicap ou de précarité numérique, a indiqué le ministère de l'Enseignement supérieur.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'amphithéâtre de la fac de médecine de l'université de Nantes. (MAXPPP)

La rentrée sera-t-elle possible pour les étudiants à l'université début janvier ? C'est ce que semble esquisser un courrier adressé aux présidents d'université jeudi 17 décembre de la part de la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal. Le retour partiel à l'université pourra se faire "dès la semaine du 4 janvier" pour les étudiants "nouvellement entrés dans l'enseignement supérieur en situation de grande vulnérabilité", "sur convocation" et "dans la limite de 10 personnes par groupe". Les cours en présentiel dans les universités et grandes écoles sont suspendus depuis fin octobre pour éviter la propagation du Covid-19.

La ministre précise qu'"une attention particulière devra être apportée aux étudiants internationaux, en situation de handicap et en situation de précarité numérique". "Le financement exceptionnel de tuteurs étudiants annoncé fin novembre permettra d'accompagner ceux qui en ont le plus besoin", ajoute-t-elle.

"Une attention particulière doit être apportée aux étudiants qui sont sur le point de décrocher et d'abandonner leur projet de formation dans l'enseignement supérieur", souligne aussi Frédérique Vidal. Ce "chemin de reprise graduée (…) nous permettra de venir davantage en soutien des étudiants qui en ont le plus besoin tout en préparant les conditions d'une reprise plus large à l'horizon des prochaines semaines", assure la ministre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.