Le Printemps de Bourges "virtuel", un pari réussi

Toute la semaine, en lieu et place des concerts annulés, le festival du Printemps de Bourges (Cher) a proposé des prestations sur les réseaux sociaux.

FRANCE 3

Pour Alain Souchon comme pour tous les autres, il manquait évidemment un petit quelque chose, comme la ferveur d'une salle de concert ou l'effervescence du toute une ville. Mais ils l'ont fait : depuis leur terrasse, leur cuisine ou leur salon, les artistes prévus à l'affiche du Printemps de Bourges (Cher) ont répondu présents pour que le festival se tienne aux dates prévues... mais sur internet.

Pas question de ne pas être au rendez-vous

Chacun avait carte blanche pour proposer ce qu'il voulait. Catherine Ringer a diffusé un extrait de concert enregistré cet automne. Ronan Luce, quant à lui, a interprété une reprise de Barbara. "Ça ne remplace évidemment pas la tenue d'un festival dans le réel, mais ça permet de rester présent. Je pense que c'est une démarche humaniste de vouloir continuer à travailler ensemble", explique le chanteur. Pour les organisateurs, il n'était pas question de ne pas être au rendez-vous, d'une manière ou d'une autre.

Toute la semaine, en lieu et place des concerts annulés, le festival du Printemps de Bourges (Cher) a proposé des prestations sur les réseaux sociaux.
Toute la semaine, en lieu et place des concerts annulés, le festival du Printemps de Bourges (Cher) a proposé des prestations sur les réseaux sociaux. (FRANCE 3)