Italie : le confinement ne porte pas encore ses fruits, et se durcit

En Italie, on envisage maintenant de prolonger le confinement de 45 jours déjà en place. On rejoint le journaliste Alban Micokzy sur place.

France 3

Le tout dernier bilan en Italie lié à l'épidémie de Covid-19 est vraiment inquiétant. "Il est effroyable ce chiffre : 475 morts supplémentaires depuis hier. Ça fait 2 978 morts depuis le début de la crise en Italie. Autant dire que demain (jeudi 19 mars) ou après-demain, l’Italie dépassera la Chine en nombre de victimes", alarme le journaliste Alban Micokzy en duplex depuis Rome.

"Le gouvernement pense aller un petit plus loin"

"Le gouvernement pense aller un petit peu plus loin dans les mesures de confinement : terminer les ballades pour aller promener votre chien, terminer les ballades pour aller faire votre jogging, terminer toutes les ballades. Désormais, si vous sortez, c’est vraiment avec un motif valable. En Lombardie, le président de la région envisage même de se servir des téléphones portables pour repérer les gens qui quitteraient leur domicile, et faire en sorte qu’ils aient immédiatement une contravention", précise le journaliste.

Un homme portant un masque de protection marche sur la Piazza di Spagna, à Rome (Italie), le 12 mars 2020.
Un homme portant un masque de protection marche sur la Piazza di Spagna, à Rome (Italie), le 12 mars 2020. (ALBERTO PIZZOLI / AFP)