Immobilier : l’épidémie chamboule le marché

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Immobilier : l’épidémie chamboule le marché
France 3
Article rédigé par
O. Lévesque, A. Guillerot-Malick, B. de Saint Jore - France 3
France Télévisions

Le coronavirus fait décoller l’immobilier. La période de confinement a souvent été le déclic pour déménager : les ventes de maisons avec jardin ou terrasse sont en plein boum. Mais dans le neuf, l’épidémie a eu un effet très négatif : l’effondrement du nombre de permis de construire.

À la place d’une bâtisse abandonnée de banlieue parisienne, la construction de 49 appartements flambants neufs aurait déjà dû commencer. Mais à ce jour, la première pierre n’a même pas été posée. Avec la fermeture des administrations pendant plusieurs mois, c’est l’embouteillage pour la délivrance des permis de construire : -43,6% sur les trois derniers mois, comparé à la même période l’an passé. Résultat : six mois de retard minimum sur les chantiers.

Une pénurie sur le stock de logements

Marc Gedoux, promoteur immobilier, redoute les conséquences. "Ça va créer une pénurie encore plus accrue sur le stock de logements. En Île-de-France, on a 19 000 logements à vendre en stock", soit moitié moins que d’habitude. Dans toute la France, la livraison de 100 000 habitations pourrait être repoussée. Pourtant, le neuf attire toujours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.