Hôpitaux : un lit sur cinq est fermé dans les établissements publics faute de personnel

Publié
Hôpitaux : un lit sur cinq est fermé dans les établissements publics faute de personnel
FRANCE 3
Article rédigé par
M. Dana, C. Guyon, N. Cohen, E. Tixier, O. Pergament - France 3
France Télévisions

Alors que les services pédiatriques sont en passe d'être saturés, les unités hospitalières pour les adultes le sont aussi. Un lit sur cinq est fermé dans les hôpitaux en France, selon une enquête menée par le président du Conseil scientifique. 

Des personnels soignants sont sous tension. Dans de nombreux hôpitaux du pays, les infirmiers et les aides-soignants sont en sous-effectif. Pour les syndicats, les établissements publics vivent une situation jamais connue jusqu'à présent. "Quand vous avez une infirmière pour 29 patients non-autonomes, deux aides-soignantes pour prendre en charge ces mêmes patients, quelles conditions de travail, quelle décence d'accueil pour nos personnes âgées", regrette Patrice Veteran, du syndicat CGT à l'hôpital Robert Ballanger d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). 

Des manifestations partout en France

Conséquence directe du manque de personnel, 20% des lits en France sont fermés, soit un lit sur cinq. À la Pitié Salpêtrière, à Paris, les soignants évoquent une surcharge de travail mais aussi un impact sur le suivi médical des patients. "Il commence à se passer des choses qu'on appelle des pertes de chance et dans nos hôpitaux français, c'est du jamais vu", estime la professeure Agnès Hartemann, diabétologue. L'absentéisme de soignants, épuisés par la crise du Covid-19, n'est pas le premier responsable. Pour la fédération hospitalière de France, ces métiers, mal reconnus, n'attirent plus. "On nous remonte des difficultés à recruter, il faut les augmenter [...] Il faut faire la chasse aux dépenses inutiles", insiste le président Frédéric Valletoux. Un peu partout en France, des manifestations se multiplient.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.