Hérault : l'université de Montpellier organise des distributions de nourriture à destination de ses étudiants

Le Premier ministre a annoncé lundi 4 mai le versement d'une prime de 200 euros aux étudiants de moins de 25 ans. Cela concerne environ 800 000 jeunes en situation précaire ou modeste. Dans cette période de crise, les étudiants sont de plus en plus nombreux à avoir recours aux distributions gratuites de nourriture dans les cités universitaires.

FRANCE 3

Lou a 21 ans. Elle vit son confinement seule à Montpellier (Hérault), dans sa chambre universitaire. Isolée, elle rencontre des problèmes financiers et c'est la première fois qu'elle se rend à une distribution alimentaire. "C'est une grosse aide. Cela va me permettre de souffler et d’être moins inquiète concernant les dépenses", explique-t-elle.

Une distribution ouverte à tous

Comme elle, ils sont des centaines d'étudiants à être dans ce cas. La distribution est ouverte à tous, sans condition de ressources. Chacun se sert selon ses envies. Derrière les paniers et les sourires, c'est tout un réseau qui s'active. Ces produits sont des dons qui viennent s'ajouter aux distributions du Crous. "Cela permet d'avoir la certitude que l'on a aucun étudiant que l'on laisse au bord de la route", précise Pierre Richter, directeur général du Crous Montpellier Occitanie. Les dons sont stockés dans un hôtel montpelliérain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jeunes bénéficient d\'un déjeuner à 1 euro grâce à l\'aide d\'une association étudiante, à Strasbourg en mars 2013.
Des jeunes bénéficient d'un déjeuner à 1 euro grâce à l'aide d'une association étudiante, à Strasbourg en mars 2013. (FREDERICK FLORIN / AFP)