Fruits et légumes : privilégier les transports en barquettes plutôt qu'en vrac

Avec la crise du Covid-19, la barquette sous vide refait son apparition. Pour respecter les normes sanitaires, le grand spécialiste du conditionnement et de l'expédition de fruits a choisi de moins faire voyager les produits en vrac.

FRANCE 2

Dans les étals d'un supermarché, certains n'hésitent pas à prendre des précautions particulières au moment de choisir leurs fruits. Il est d'ailleurs demandé aux clients de les manipuler le moins possible, pour éviter la transmission du virus. Les achats en vrac sont moins nombreux, et beaucoup privilégient désormais les fruits conditionnés en barquettes. "C'est clair, net, personne n'a touché les fruits", explique un client.

Les entreprises s'adaptent

"C'est vrai que c'est plus sécurisant au niveau sanitaire", confirme une cliente. Une entreprise située à Tain-l'Hermitage (Drôme), qui expédie chaque année 40 000 tonnes de fruits, a dû s'adapter pour répondre à la demande. "Sur une année normale, nous faisons 60% de vente en vrac pour 40% en barquettes, cette année, la tendance, c'est plutôt l'inverse", précise Grégoire Limone, l'un des responsables de l'entreprise. Il a fallu recruter de la main-d’œuvre en plus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Fruits et légumes : privilégier les transports en barquettes plutôt qu\'en vrac
Fruits et légumes : privilégier les transports en barquettes plutôt qu'en vrac (FRANCE 2)