Fichier des malades du Covid-19 : "Le secret médical sera préservé", promet l'Assurance Maladie

À partir du 11 mai, la Caisse nationale d'assurance maladie mettra en place un fichier des malades du Covid-19 et de leurs proches, mais "le secret médical sera préservé", assure son directeur général.

Le siège de l\'assurance maladie à Arras (Nord).
Le siège de l'assurance maladie à Arras (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Nicolas Revel, directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM), a assuré ce dimanche sur France Inter que "le secret médical sera préservé" alors qu'à partir du lundi 11 mai, la CNAM va mettre en place un fichier des malades du Covid-19 et de leurs proches. "Les acteurs qui vont intervenir, explique Nicolas Revel, c'est le patient, le médecin et l'assurance maladie. Trois acteurs qui, depuis toujours, partagent des données de santé".

"Nous voulons pouvoir identifier toutes les personnes avec qui un malade a été en contact dans les 48 h avant l'apparition des symptômes", précise-t-il avant d'ajouter : "Nous allons agir à vaste échelle pour essayer de casser ces chaînes de contamination".

Des médecins lanceurs d'alerte ?

Ce rôle des médecins n'est pas nouveau. Depuis longtemps déjà, ils sont, d'une certaine façon, des lanceurs d'alerte selon le directeur de la CNAM. "Il existe depuis toujours une obligation de déclaration pour les maladies hautement contagieuses, comme pour la dengue, la tuberculose ou la rougeole" explique-t-il. Certains médecins dénoncent pourtant le rôle de "flicage" qu'on veut leur faire jouer. "Non c'est un rôle de santé publique, au cœur de leur mission (...) et une pratique habituelle", répond Nicolas Revel.