États-Unis : sans obstacle, l'épidémie de coronavirus progresse et tue

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Etats-Unis : sans obstacle, l'épidémie de coronavirus progresse et tue
FRANCEINFO
Article rédigé par
Loïc de la Mornais, Fabien Fougère, Thomas Donzel - franceinfo
France Télévisions

Aux États-Unis, quinze jours après les réunions familiales de Thanksgiving, les cas de Covid-19 explosent : plus de 200 000 chaque jour. Et Noël approche.

Dans ce comté de Californie (États-Unis), Sheila Kruger est la seule à avoir vu son chiffre d’affaires tripler. Elle dirige une société de pompes funèbres et vient d’acheter trois nouveaux conteneurs réfrigérés. Tout est "complet pour les quatre ou cinq prochaines semaines". Le coronavirus est devenu la première cause de mortalité aux États-Unis devant les maladies cardiaques. Les histoires tragiques s’enchaînent, comme celle de Wilard et Wilma Bowen, morts main dans la main dans la même pièce à quelques heures d'intervalle, après cinquante ans de mariage.

Pas de restrictions pour Noël

Les transferts de patients permettaient de soulager les hôpitaux, mais ces procédures se raréfient. Les unités de soins intensifs sont à saturation partout. Adolphe Edward, directeur de l’hôpital régional El Centro, en Californie, vient d’ouvrir une deuxième aile sous tente. "Cela me rappelle l’époque où l’on était en plein cœur de Bagdad (Irak). On est en guerre contre le Covid", confie ce médecin vétéran de l’US Air Force. La fête de Thanksgiving a empiré les choses. Les Américains ont voyagé pour se rassembler. Le pic de 3 000 morts par jour est frôlé. La situation ne devrait pas s’améliorer de sitôt. Le même phénomène va se produire à Noël. Personne ne pourra empêcher la population de voyager. La liberté individuelle prime sur le collectif.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.