États-Unis : le gouverneur de Floride autorise l’accès à certaines plages

Aux États-Unis, Donald Trump et ses soutiens républicains ont du mal à accepter le confinement. Le gouverneur de Floride, proche du président américain a décidé durant le week-end du 18 et 19 avril d’assouplir les règles et d’autoriser l’accès à certaines plages.

France 2

Les plages de Floride (États-Unis) n’avaient pas vu un promeneur ni un baigneur depuis un mois pour cause de pandémie de Covid-19. Durant le week-end du 18 et 19 avril pourtant, en quelques heures, une foule quasi sans masque ni protection a débarqué sur le sable, en direct à la télévision. "Regardez la plage derrière moi, il y a des milliers de gens", déclare, incrédule, un présentateur. Certains promeneurs sont même venus des Etats voisins pour en profiter.

Des consignes strictes… sur le papier

La maire d’Atlantic Beach a décidé de rouvrir les plages pour la promenade quatre heures par jour. Les consignes sur le papier sont strictes. "Il n’est pas question de se prélasser, de faire la fête, vous allez faire de l’exercice, bouger et vous rentrer chez vous", martèle Ellen Glasser. La police patrouille pour signaler notamment qu’il est interdit de poser une chaise sur le sable. Certains promeneurs sont tout de même pris de doutes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les abords d\'une plage de Miami, en Floride (Etats-Unis) le 23 mars 2020. Le confinement entre en vigueur ce jour dans cet Etat américain.
Les abords d'une plage de Miami, en Floride (Etats-Unis) le 23 mars 2020. Le confinement entre en vigueur ce jour dans cet Etat américain. (LEILA MACOR / AFP)