Etats-Unis : la porte-parole de Mike Pence testée positive au coronavirus, le deuxième cas en une semaine à la Maison Blanche

Le vice-président américain et Donald Trump, qui se font tester quotidiennement, ont indiqué être négatifs au virus.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain Donald Trump et le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, lors d'une conférence de presse sur le nouveau coronavirus, le 27 avril 2020 à Washington D.C. (Etats-Unis) (MANDEL NGAN / AFP)

Un deuxième cas confirmé de Covid-19 à la Maison Blanche cette semaine. La porte-parole du vice-président américain Mike Pence, Katie Miller, a été testée positive au nouveau coronavirus, a-t-on appris vendredi 8 mai auprès de médias et sources officielles. "Je vais bien et j'ai hâte de reprendre le travail pour le peuple américain", a-t-elle tweeté vendredi soir.


Sans citer son nom, un haut responsable américain avait rapporté à des journalistes qu'une employée de l'équipe du vice-président avait été testée positive au Covid-19. Plus tard dans la journée lors d'une conférence devant des élus républicains, Donald Trump avait fait référence à une "Katie", assurant qu'elle travaillait "dans les relations avec la presse".

Il s'agit du deuxième cas de contamination au coronavirus à la Maison Blanche cette semaine, après un militaire de la Marine au service de Donald Trump. Le chef d'Etat américain et Mike Pence, qui se font tester quotidiennement, ont indiqué être négatifs au virus. Ces contaminations interviennent alors que le président américain prône une réouverture rapide de l'économie américaine, dévastée par la mise en place de mesures massives de confinement et de distanciation sociale. Donald Trump a par ailleurs été critiqué pour son refus de porter un masque en public, malgré les recommandations de ses propres experts sanitaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.