Emploi : les mesures du gouvernement pour soutenir l’apprentissage

Le gouvernement a présenté jeudi 4 juin un plan pour soutenir l’apprentissage, malmené avec la crise économique liée au coronavirus.

FRANCE 2

Certains ont repris les cours. D’autres, comme les apprentis de ce CFA (centre de formation des apprentis) de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dome) ont retrouvé leurs ateliers. Durant le confinement, le lien n’a jamais été rompu avec les élèves. "On a pu compter, à la fois, sur une équipe pédagogique, une équipe socio-éducative en interne, qui est restée mobilisée en télétravail, qui a également été en veille auprès des apprentis", rapporte Nicolas Bovis, adjoint socio-éducatif BTP au CFA du Puy-de-Dome.

Des aides pour les entreprises

Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Un jeune sur dix n’a pas pu continuer sa formation durant le confinement. Pour soutenir l’apprentissage, le gouvernement a annoncé plusieurs mesures fortes. Les entreprises qui recruteront un apprentis du 1er juillet 2020 au 28 février 2021 recevront une aide de 5 000 euros pour un mineur et 8 000 euros pour un majeur, contre 4 125 euros aujourd’hui. Les jeunes auront aussi plus de temps pour trouver une entreprise : six mois au lieu de trois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un mineur délinquant travaille avec un agent technique, le 18 mai 2009, dans la menuiserie du centre éducatif fermé de Mulhouse (Haut-Rhin).
Un mineur délinquant travaille avec un agent technique, le 18 mai 2009, dans la menuiserie du centre éducatif fermé de Mulhouse (Haut-Rhin). (SEBASTIEN BOZON / AFP)