Cet article date de plus d'un an.

Élections municipales : un report est-il possible ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Élections municipales : un report est-il possible ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement devra-t-il annuler les élections ? Le premier tour des élections municipales a lieu le dimanche 15 mars. Combien de villes seront contaminées par le Covid-19 en quarantaine d'ici là ? Dans l'Oise, certaines communes se demandent comment faire campagne ?

Virus versus échéance démocratique : qui l'emportera ? Pour Alain Vasselle, le président des maires de l'Oise, malgré les précautions prises, maintenir le scrutin des municipales semble risqué. "Je considère que dans des villes avec des bureaux de vote qui peuvent rassembler au même moment entre 25 et 40 personnes, le risque de contamination peut exister. Mais si on a un taux d'abstention relativement sensible, cela aura inévitablement un impact sur le résultat du vote", explique-t-il.

Un texte promulgué avant le premier tour ?

Dans l'Oise, deux candidats sont en quarantaine. D'autres respectent à la lettre les consignes sanitaires et ne serrent plus les mains. La campagne est un peu perturbée. Mais quid des électeurs ? À Poitiers (Vienne) ou à Paris, la plupart iront aux urnes. Certains iront même voter avec des gants. Alors peut-on juridiquement reporter les élections municipales ? Oui, à certaines conditions. "Le report général est possible, mais il suppose une loi. Il faut que cela passe par la loi puisqu'elle fixe la date des élections municipales. Cela suppose donc qu'elle soit promulguée dans l'urgence, avant le premier tour", souligne Jean-Philippe Derosier, constitutionnaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.