Écoles : les directeurs doivent faire des choix en vue de la rentrée

La reprise des cours dans les écoles ne concernera qu'une partie des élèves dans la semaine du 11 mai. Dans la capitale, la rentrée s'effectuera jeudi 14 mai. La maire de Paris, Anne Hidalgo, estime que seulement 15% des élèves pourront être accueillis.

FRANCE 2

Dans une école d'une commune rurale, il y a sept classes de maternelle et de primaire. Certains élèves seront bientôt de retour, mais pas tous. Le directeur a tranché : il a décidé d'accueillir deux niveaux clés, le CP et le CM2. "Il y a eu des choix à faire et les collègues ont fait des propositions que j'ai retenues. Il faut cibler dans un premier temps les classes charnières", explique Pierre Favre, directeur de l'école de Neuville-sur-Ain (Ain).

Tous les élèves ne peuvent pas rentrer en même temps

Le CP a été retenu pour consolider les bases et le CM2 pour préparer l'entrée au collège. Le directeur a fait le tour des parents d'élèves, qui dans l'ensemble, comprennent ce choix. Environ 30% des parents vont renvoyer leurs enfants à l'école dans la commune. Autre commune, dans le Pas-de-Calais, et autre problématique. Le choix a été fait d'accueillir en priorité les élèves en difficulté. Certains n'ont plus donné de nouvelles depuis plusieurs semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme de ménage nettoie le sol d\'une salle de classe du collège Notre-Dame Jean-Paul II de Ploemeur (Morbihan), qui continue d\'accueillir les élèves dont les parents sont indispensables à la gestion de l\'épidémie, le 16 mars 2020.
Une femme de ménage nettoie le sol d'une salle de classe du collège Notre-Dame Jean-Paul II de Ploemeur (Morbihan), qui continue d'accueillir les élèves dont les parents sont indispensables à la gestion de l'épidémie, le 16 mars 2020. (MANON CAVERIBERE / HANS LUCAS / AFP)