Écoles : comment organiser le déconfinement ?

La reprise progressive de l’école à partir du 11 mai soulève des interrogations et des inquiétudes. Le détail du retour en cours des élèves n’est pas encore totalement défini.

FRANCE 2

C’est une rentrée scolaire qui redonne de l’espoir et qui est scrutée par tous les pays d’Europe. Durant la semaine du 14 avril, les écoliers danois ont été les premiers à retourner à l’école. Distribution de gel hydroalcoolique à l’entrée et distance minimale de 2 m à respecter une fois en classe. Une rentrée en effectifs réduits, c’est une des pistes évoquées dimanche 19 avril par le Premier ministre français, Édouard Philippe.

Des dates de rentrée variables selon les régions

Le principal syndicat de chefs d’établissements pour sa part de n’accueillir que 10% des élèves dans un premier temps. “Une montée en charge qui pourrait commencer avec des effectifs faibles et des groupes réduits, qui permettrait de savoir si les établissements tiennent la charge en matière de sécurité sanitaire”, explique Philippe Vincent, du Syndicat des personnels de direction de l’Éducation nationale (SNPDEN). Toujours selon Édouard Philippe, cette rentrée scolaire pourrait avoir lieu à des dates différentes selon les régions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Certains maires refusent de rouvrir les écoles le 11 mai.
Certains maires refusent de rouvrir les écoles le 11 mai. (VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS / AFP)