Coronavirus : Malte ferme bars et boîtes de nuits face à la hausse des contaminations

Les rassemblements dans les lieux publics seront par ailleurs limités à quinze personnes. Et le masque sera obligatoire dans les lieux publics clos.

Un café à La Vallette, à Malte, le 29 juillet 2008.
Un café à La Vallette, à Malte, le 29 juillet 2008. (GARDEL BERTRAND / HEMIS.FR / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les autorités de l'île de Malte ont ordonné, lundi 17 août, la fermeture des discothèques et bars de nuit à partir de mercredi, pour tenter d'endiguer la hausse des contaminations au Covid-19Les rassemblements dans les lieux publics seront par ailleurs limités à quinze personnes. Et le masque sera obligatoire dans les lieux publics clos. Le nombre de contamination sur l'île méditerranéenne ne cesses de grimper depuis un mois : Malte compte actuellement 607 cas de coronavirus, soit presque le double que lors de la première vague du virus, en mars et avril.

Le trafic aérien toujours au plus bas. La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a annoncé lundi une réduction de 20% du nombre de ses vols en septembre et octobre, évoquant une baisse des réservations en raison d'une recrudescence des cas de coronavirus en Europe. Le gestionnaire des aéroports de Roissy et Orly, ADP, a de son côté annoncé que le trafic aérien commercial à Paris n'atteignait en juillet pas le quart de son niveau d'il y a un an, en raison de la pandémie.

Pas de foire à Châlons-en-Champagne. La 74e foire agricole de la ville a été annulée lundi après le refus du préfet de la Marne d'accorder une dérogation de plus de 5 000 participants par jour. Deuxième foire agricole de France après le Salon de l'agriculture, poumon économique en Champagne-Ardenne et traditionnel carrefour politique de la rentrée, elle devait se tenir du 4 au 14 septembre, avec près de 750 exposants.

Le port du masque obligatoire étendu à de nouvelles villes. Si vous habitez à Angers (Maine-et-Loire), Sète (Hérault), Toulon (Var), ou encore en Seine-Maritime ou en Haute-Saône, l'obligation du port du masque dans certaines rues, ou sur les marchés, entre en vigueur lundi 17 août.

 De nouvelles annonces attendues sur les règles en entreprise. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a annoncé au JDD, dimanche, que de "premières évolutions" seraient présentées aux partenaires sociaux mardi, en vue d'une modification des règles sanitaires d'ici fin août. Le port du masque obligatoire pourrait notamment être étendu aux salles de réunion, a expliqué la ministre.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h40 : Une dernière lecture avant de filer au lit ? Voici une sélection de nos articles du jour :

Elise Lambert vous emmène au lac de Caussade (Lot-et-Garonne) pour un reportage consacré aux retenues d'eau, nouveau sujet de tensions entre agriculteurs et écologistes.

Manon Mella vous propose le témoignage d'Aurélie, toujours privée du goût et de l'odorat cinq mois après avoir contracté le Covid-19.

Fabien Magnenou vous raconte comment une étude fumeuse sur les trottinettes et l'hydroxychloroquine a pu être publiée dans une revue "scientifique".

22h26 : Face à la hausse des contaminations observée depuis un mois, Malte ordonne la fermeture des discothèques, bars de nuit, salles de concerts et clubs sportifs de l'île. Le masque est rendu obligatoire dans les lieux publics clos.

22h20 : Le gérant d'une boîte de nuit du Barcarès (Pyrénées-Orientales) a été placé en garde à vue, hier soir, pour avoir ouvert son établissement malgré l'interdiction, selon France Bleu Roussillon. Il a été libéré aujourd'hui et placé sous contrôle judiciaire.

21h16 : "A l'heure où notre pays, comme beaucoup d'autres, traverse une crise inédite, la crise sanitaire exige que nous nous protégions tous mutuellement, que nous soyons chacun responsable de tous."

Lors de la cérémonie d'anniversaire de la libération de Bormes-les-Mimosas (Var), le chef de l'Etat a appelé les Français à faire preuve d'unité et de fraternité, en dressant un parallèle avec l'esprit ayant conduit à la libération de la France il y a 76 ans.

21h08 : Pas de dérogation en revanche pour le club de foot de Bordeaux, qui souhaitait accueillir jusqu'à 10 000 spectateurs contre Nantes, samedi, en Ligue 1. "C'est toujours le facteur épidémique qui prime. Il faut rappeler que la Gironde est en vigilance modérée", nous explique la préfecture, qui maintient la barrière de 5 000 personnes.

20h58 : Le club de rugby de Perpignan a été autorisé, aujourd'hui, à accueillir jusqu'à 8 000 supporters vendredi. La préfecture justifie cette dérogation par la situation épidémique locale et un protocole strict, avec masque obligatoire et supporters placés par groupes de dix personnes avec séparation de plusieurs rangs.

20h58 : La dérogation accordée au parc du Puy du Fou pour accueillir jusqu'à 9 000 spectateurs, samedi, a fait polémique. Si vous avez coupé pendant le week-end, nous vous expliquons les dessous de cette dérogation, qui constitue une première.




(PHILIPPE ROY / AFP)

20h59 : "Je suis prêt à vous parier que demain on retrouvera le nombre normal [de cas positifs]."

Sur BFMTV, ce médecin souligne que la baisse du nombre de nouveaux cas annoncée ce lundi par rapport aux derniers jours est essentiellement liée à la fermeture de lieux de dépistage le dimanche.

20h41 : Le Covid-19 a fait 19 morts supplémentaires depuis hier à l'hôpital, selon la directeur général de la santé. Le bilan total de l'épidémie en France est désormais de 30 429 victimes.

20h41 : Comme Santé Publique France, la direction générale de la santé annonce avoir recensé 493 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures. Le nombre de patients hospitalisés a augmenté de 65 en 24 heures pour atteindre 4 925, sa troisième hausse quotidienne consécutive. Sur ce nombre, 384 se trouvent dans un service de réanimation, soit huit de plus qu'hier soir.

20h52 : Le président de Théâtres privés en région appelle à distinguer les cinémas et les théâtres. "Les cinémas veulent garder le masque non obligatoire" et n'ont pas besoin d'une jauge à 100% "parce qu'ils ont des pop-corn, ils ont des glaces, ils font sept séances par jour. Nous, les théâtres, on fait une séance par jour d'un spectacle vivant", souligne-t-il.

19h09 : @Mélanie @guingui @Important : En effet, il ne faut pas se réjouir trop vite à la lecture des derniers chiffres donnés par Santé Publique France. De manière générale, comme nous l'expliquions ici, les diverses variations quotidiennes doivent toujours être interprétées avec prudence.

19h08 : Les cas de coronavirus sont toujours plus bas lundi et mardi (tests du weekend), ce n'est pas une baisse réelle. Ils vont remonter au dessus de 3 000 à partir de mercredi.

19h07 : En même temps, nous sommes dimanche. Du coup, il y a moins de tests.

19h07 : Cette baisse des cas est due au 15 août, non ? Merci

18h20 : Nos collègues du bureau de France Télévisions en Italie font le point sur la situation de l'autre côté des Alpes.

18h26 : Selon Santé Publique France, la France a enregistré 493 nouveaux cas confirmés de Covid-19 en 24 heures, un chiffre en forte baisse par rapport aux jours précédents. Pour rappel, la barre des 3 000 cas avait été franchie hier et avant-hier, du jamais vu depuis le début du déconfinement.

18h24 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce lundi :

La pression monte sur Alexandre Loukachenko. Alors que des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Minsk, l'autocrate biélorusse a été chahuté par des ouvriers lors d'une visite dans une usine. Un sommet extraordinaire des 27 dirigeants de l'UE aura lieu mercredi par visioconférence pour discuter de la situation.

Conséquence de la crise du coronavirus, la compagnie aérienne Ryanair annonce l'annulation de 20% de ses vols en septembre et octobre, en raison d'une moindre demande. Ces annulations concernent notamment la France et l'Espagne, deux pays visés par la quarantaine imposée par le gouvernement britannique. Suivez notre direct.

L'ancien roi d'Espagne Juan Carlos, qui a quitté son pays début août en raison de soupçons de malversations, est aux Emirats arabes unis, a annoncé la maison royale. L'ex-souverain, âgé de 82 ans, s'y est rendu "le 3 août et y reste", a déclaré un porte-parole, sans autre précision.

L'enseigne de prêt-à-porter féminin Camaïeu va être reprise par la Foncière immobilière bordelaise, selon un jugement du tribunal de commerce de Lille. L'offre de reprise prévoit que 2 619 des 3 100 salariés, et 511 des 634 magasins, soient conservés.

18h08 : Du côté de La France insoumise, qui réunit ses "AMFiS d'été" à Valence (Drôme) également à partir de jeudi, un protocole sanitaire "validé par la préfecture" a été mis en place, selon le mouvement.

18h08 : Seules 500 personnes, au lieu de 3 000, seront accueillies pour les journées d'été d'Europe Ecologie-Les Verts, qui se tiennent de jeudi à samedi à Pantin (Seine-Saint-Denis). "On s'était donné le week-end pour réfléchir au maintien ou non de nos journées d'été. Finalement, après avoir joint l'Agence régionale de santé, on a décidé de les maintenir mais en divisant par six le public", explique Julien Bayou, secrétaire national d'EELV.

18h05 : Le gouvernement britannique a fait état ce lundi de 713 nouveaux cas confirmés de Covid-19. C'est la première fois en six jours que le Royaume-Uni enregistre un nombre d'infections quotidien inférieur à 1 000. Par ailleurs, trois décès supplémentaires imputés à l'épidémie ont été dénombrés.

17h20 : "S'il vous plaît votez, et ne votez pas pour un tueur." Dans une vidéo publiée hier sur Instagram, l'actrice Sharon Stone, visiblement émue, évoque le cas de sa sœur, Kelly Stone, et de son mari Bruce, tous les deux à l'hôpital en train de se battre contre le coronavirus. Elle appelle les Américains à voter pour le tandem Joe Biden-Kamala Harris. Retrouvez ses déclarations dans notre article.

17h14 : Bonjour @gwenan. Easyjet n'a pas communiqué sur des annulations de vol en septembre et octobre, mais la compagnie a confirmé la fermeture de trois bases au Royaume-Uni : celles de Stansted près de Londres, de Southend dans l'est de l'Angleterre et de Newcastle, à partir du 30 août. Le syndicat Balpa avait dévoilé ce projet fin juin et prévenu que 700 postes pourraient être supprimés.

17h14 : Bonjour FranceInfo : vous indiquez que Ryanair supprime 20% de ces vols cet automne en raison d'une moindre demande. Qu'en est-il d'Easyjet qui supprime aussi de nombreuses lignes sur septembre et octobre ?

17h04 : L'inquiétude grandit dans les Ehpad à mesure que le nombre de nouveaux cas de coronavirus augmente. Un établissement de la banlieue de Nancy (Meurthe-et-Moselle) a enregistré neuf décès parmi ses pensionnaires en seulement une semaine. Reportage de France 2.



16h18 : A Wuhan, berceau du Covid-19, une fête techno fait polémique. Les images de centaines de fêtards collés les uns aux autres dans l'eau ont suscité l'indignation sur les réseaux sociaux, alors que la province du Hubei n'a pas connu de nouveaux cas de contamination depuis mai. Plus de détails dans notre article.



(AFP)


14h52 : Bonjour @Manu, l'une de nos journalistes est actuellement en train de contacter différentes préfectures afin de les interroger sur la question des dérogations. C'est en effet au préfet de chaque département qu'il revient d'accorder ou non une dérogation, en fonction de la situation sanitaire locale. A Perpignan (il ne s'agit certes pas de foot mais de rugby), l'Usap a ainsi obtenu l'autorisation d'accueillir 8 000 spectateurs vendredi prochain.

14h48 : Bonjour Ilan et bonjour à toute l'équipe de FI. Coronavirus et dérogation : pour les footeux, est-ce qu'avec tout ce qu'on lit, les dérogations pourraient être autorisées si les conditions sanitaires sont remplies ? Les clubs pourront-ils suivre ? Merci et bonne reprise pour les aoûtiennes/aoûtiens ☹️

14h47 : Nous vous parlions il y a quelques minutes d'une réduction de 20% des vols de Ryanair en septembre et octobre. La compagnie irlandaise, qui avait prévu jusqu'à présent de tourner à 70% de ses capacités en septembre, explique dans un communiqué n'avoir d'autre choix que de diminuer le nombre de vols prévus, notamment vers la France et l'Espagne, deux pays visés par la quarantaine imposée par le gouvernement britannique.

14h45 : Bonjour @Humman. En effet, difficile de s'y retrouver parmi toutes les annonces concernant les vaccins contre le Covid-19. Pour y voir plus clair, je vous conseille de lire ou de relire cet article que nous avons rédigé il y a une dizaine de jours mais qui reste largement d'actualité. Vous pourrez comprendre quels sont les différents types de vaccins à l'essai et où en est leur conception.

14h45 : Bonjour. Avez-vous des informations sérieuses concernant l'avancement des recherches pour un vaccin contre le Covid-19 ? Car sur certains sites, c'est tout et n'importe quoi. Difficile de s'y retrouver ! Merci.

14h27 : La dérogation accordée au Puy du Fou pour accueillir jusqu'à 9 000 spectateurs continue à faire des remous. Le Syndicat des musiques actuelles demande au gouvernement "un règlement clair" pour pouvoir organiser concerts et spectacles. "On a l'impression qu'on ne comprend pas notre modèle économique et l'impact que cela va avoir sur notre activité", regrette son président Yves Bommenel, sur franceinfo.

14h07 : La compagnie Ryanair annonce la suppression de 20% de ses vols en septembre et en octobre, en raison d'une moindre demande.

14h11 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce lundi :

Masques, télétravail, open spaces... Le gouvernement veut modifier "d'ici à la fin août" les règles sanitaires pour endiguer le Covid-19 en entreprise, notamment via le "port obligatoire du masque" dans certaines situations. Le nombre de cas continue d'augmenter fortement.

Plus de 2 600 salariés de l'enseigne de prêt-à-porter Camaïeu seront repris par la Financière immobilière bordelaise, selon le jugement du tribunal de commerce de Lille.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Minsk contre le président Alexandre Loukachenko. C'était l'un des plus grands rassemblements d'opposition de l'histoire du pays. Un sommet extraordinaire des 27 dirigeants de l'UE aura lieu mercredi par visioconférence pour discuter de la situation.

François Bayrou va être nommé Haut-Commissaire au plan en septembre, selon les informations de France Inter.

13h34 : Un homme refusant de porter le masque dans un TGV reliant Paris à Nice a été purement et simplement débarqué. Le train a même effectué un arrêt non prévu en gare du Creusot (Saône-et-Loire) afin de remettre le contrevenant aux agents de la sécurité ferroviaire. Un épisode qui a fait rire l'une des passagères du TGV, sur Twitter.

15h30 : La première journée de Ligue 1 pointe à peine son nez et un match pourrait d'ores et déjà être reporté. Trois nouvelles suspicions de Covid-19 ont été déclarées au sein de l'effectif de l'Olympique de Marseille, qui avait déjà fait état d'un cas potentiel jeudi. La "Commission Covid" mise en place par la Ligue de football professionnel "étudie" donc la tenue du match inaugural de Ligue 1, qui doit opposer vendredi l'OM à l'AS Saint-Etienne.

12h55 : Plusieurs quartiers de Marrakech fermés après une hausse des cas de coronavirus, annoncent les autorités marocaines. Des campagnes ont été lancées dans les rues de la ville pour "sensibiliser au danger du relâchement dans le respect des mesures préventives". Des mesures similaires ont été prises récemment à Casablanca, Tanger et Fès qui figurent parmi les villes les plus touchées du royaume.

12h05 : A midi, voici le menu du jour :

Plus de 2 600 salariés de l'enseigne de prêt-à-porter Camaïeu seront repris par la Financière immobilière bordelaise, selon le jugement du tribunal de commerce de Lille.


Masques, télétravail, open-spaces... Le gouvernement veut modifier "d'ici à la fin août" les règles sanitaires pour endiguer le Covid-19 en entreprise, notamment via le "port obligatoire du masque" dans certaines situations. Le nombre de cas continue d'augmenter fortement.

• Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Minsk contre le président Alexandre Loukachenko. C'était l'un des plus grands rassemblements d'opposition de l'histoire du pays. Un sommet extraordinaire des 27 dirigeants de l'UE aura lieu mercredi par visioconférence pour discuter de la situation.

François Bayrou va être nommé haut commissaire au plan en septembre, selon les informations de France inter.

11h53 : L'hydroxychloroquine peut-elle prévenir les accidents de trottinettes ? Cette épineuse question a fait l'objet d'un article paru samedi dans la revue Asian Journal of Medicine and Health, qui présente le résultat de trois études censées démontrer l'efficacité de la molécule pour réduire le nombre de morts imputables à ce mode de transport. On vous explique comment quatre plaisantins sont parvenus à publier ce canular.




(JENS KALAENE / DPA-ZENTRALBILD / AFP)

11h50 : Le monde de la culture souffre de la peur du public. Un tiers des personnes n'envisage pas de retourner au cinéma, au concert ou au théâtre tant que le virus sera là, selon une enquête de L'Œil du public détaillée par Le Figaro. Par ailleurs, 47% des Français prévoient de réduire le nombre de leurs sorties culturelles.

11h45 : Le Liban est "au bord du gouffre", selon le ministre démissionnaire de la Santé Hamad Hassan. Les hôpitaux de Beyrouth sont quasi-saturés face à l'afflux de patients atteints du Covid-19 et après l'explosion dévastatrice dans la capitale libanaise. Le pays a enregistré hier un record de contaminations avec 439 nouveaux malades.





(AFP)

11h35 : La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, recevra dès demain les acteurs du monde de la culture frappés de plein fouet par la crise économique liée à la crise sanitaire du coronavirus, a appris franceinfo auprès du ministère. Ces rendez-vous successifs, qui auront lieu au ministère, s'étaleront sur plusieurs jours.

11h22 : L'allocation de rentrée scolaire (ARS), sera "exceptionnellement" dotée de 100 euros supplémentaires cette année, en raison "des conséquences sociales de la crise épidémique", a indiqué le ministère des Solidarités. L'ARS concerne plus de 3 millions de familles modestes. Comment bénéficier de l'allocation ? Quand sera-t-elle versée ? BFMTV fait le point.

11h10 : Bonjour @Simone et @Nathan. Effectivement, le Liban devra se soumettre à un confinement général pendant deux semaines après une flambée de cas de contaminations au coronavirus, a déclaré le ministre de la Santé du gouvernement intérimaire. "Nous déclarons aujourd'hui l'état d'urgence médicale et nous devons prendre le courage de fermer le pays pendant deux semaines", a dit Hamad Hassan à la radio.

11h10 : Le Liban soumis à deux semaines de confinement à cause du coronavirus ? Je trouve cette décision honteuse en plein chaos...

11h10 : Bonjour Clément. Confinement general au Liban alors que des milliers d'habitants n'ont plus d'endroit où dormir ? Les autorités libanaises cherchent la révolte...