DIRECT. Coronavirus : 506 nouveaux cas de Covid-19 et 69 personnes admises en réanimation ces dernières 24 heures

Jérôme Salomon précise néanmoins que le solde total de malades du Covid-19 en France continue de baisser.

Un ambulancier emmène un malade au CHU de Rennes, le 2 avril 2020.
Un ambulancier emmène un malade au CHU de Rennes, le 2 avril 2020. (MATHIEU PATTIER/SIPA)
Ce qu'il faut savoir

Les chiffres continuent de baisser en France. Jérôme Salomon a annoncé que 506 nouveaux cas de malades du Covid-19 avaient été admis à l'hôpital ces dernières 24 heures. Par ailleurs, 1 894 malades sont toujours hospitalisés en réanimation, dont 69 nouveaux admis aujourd'hui. Le solde est toutefois négatif, avec environ 200 malades en moins. Ces chiffres baissent de façon continue depuis début avril. Le directeur général de la santé n'a pas communiqué le nombre de décès ces dernières 24 heures.

 La stratégie des tests. Le directeur général de la santé s'est également exprimé sur les tests de déspitage du Covid-19 et la recherche "des chaînes de contamination" du coronavirus. "Au moindre symptôme, (...) il est indispensable de prendre rendez-vous sans délai avec votre médecin pour qu'il puisse décider avec vous s'il est nécessaire de vous prescrire un test", a insisté Jérôme Salomon.

 Les tests PCR reviennent négatifs à 98%. "Les mailles du filet se sont resserrées, et les indications se sont élargies." Interrogé sur la capacité de tests de la France dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, Olivier Véran a indiqué, lors de la séance de questions au gouvernement, qu'à l'heure actuelle, 98% des tests PCR pratiqués dans notre pays donnaient des résultats négatifs.

 L'Italie face à son déconfinement. L'Italie a enregistré 162 victimes supplémentaires dues au coronavirus mardi 19 mai, après 99 la veille, tandis que le nombre de nouveaux cas de contamination a encore plus fortement augmenté, passant de 451 lundi à 813, a annoncé l'Agence de la protection civile. 

Près de 1 000 PV dressés depuis la fin du confinement. Depuis le début du déconfinement"nous avons fait plus de 200 000 contrôles par rapport à la règle des 100 kilomètres, qui ont donné lieu à 950 PV, a indiqué mardi sur BFMTV le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Il y aura une mobilisation forte des forces de l’ordre non pas pour embêter les Français mais pour s’assurer que cette règle est respectée, ce qui permet d’éviter la propagation du virus dans une période sanitaire un peu fragile."

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

00h05 : Minuit ! Faisons un dernier point sur l'actualité avant de fermer boutique.

On compte ce soir 28 022 morts du coronavirus dans l'Hexagone, un chiffre révisé à la baisse par rapport à hier.

Le gouvernement annonce que tous les soignants se verront proposer des tests sérologiques pour savoir s'ils ont développé des anticorps face au virus.

Huit nouveaux foyers de contamination ont été détectés dans le Grand Est depuis dix jours, indiquent les autorités locales.

Si le conseil scientifique ne s'est pas opposé à la tenue du second tour des municipales en juin, on risque quand même d'assister à une drôle de campagne : "pas sur le terrain, pas dans les marchés, ni à domicile", met en garde le président de l'instance.

Ce live reprendra dans 5 heures et 56 minutes précisément.

23h57 : Mais vous me sauvez sur le gong ou presque @anonyme ! Les voici :



23h56 : Bonsoir Pierre !Attention, risque d'un carton jaune si nous n'avons pas le rappel des gestes barrières...

23h56 : Le gouvernement souhaite la reprise de tous les chantiers avant fin mai, mais entre les matériaux qui tardent à arriver et le ralentissement des opérations à cause des gestes barrières, la reprise est très progressive, constate France 2.



(FRANCE 2)

23h49 : Malgré la décision du Conseil d'Etat hier réclamant au gouvernement de revoir sa copie sur l'ouverture des lieux de culte, on ne crie pas victoire du côté du Conseil français du culte musulman. Pour ses dirigeants, organiser de grands rassemblements à la fin du ramadan serait "irréaliste". Plus de détails par ici.

23h45 : @Junior Disons que ça devient plutôt la norme que l'exception, et qu'en théorie, si l'école est incapable d'accueillir l'enfant, faute de place, elle pourrait avoir à fournir une attestation justifiant le maintien en chômage partiel auprès de l'Assurance maladie. Les parents qui refuseraient de faire la démarche de renvoyer leur enfant à l'école n'en bénéficieraient pas.

23h43 : Bonjour ; êtes vous sûr que l’école redevient obligatoire ? Je suis enseignante en maternelle, nous avons 30 places pour 90 élèves (en respectant les 10 par classes du protocole), pour l’instant nous arrivons à répondre à la demande des parents en accueillant des enfants à mi-temps, faute de mieux...

23h41 : En fait, il faudrait presque inaugurer le mot-clé #RECONFINEMENT. Car dans le Morbihan, les maire de trois villes (Billiers, Damgan et Erdeven) demandent à la préfecture la fermeture de plages quelques jours seulement après leur réouverture, à cause du comportement de certains promeneurs. Le maire de Saint-Malo a lui aussi brandi la menace en cas de dérives lors du week-end de l'Ascension.

23h37 : Le nettoyage intensif des poignées de portes et des barres de métro fonctionne-t-il ? On pourrait le croire à la lecture de cette étude new-yorkaise, repérée par le Smithsonian Magazine. Le généticien Christopher Mason et ses équipes ont prélevé en mars 86 échantillons sur les poignées de porte et les rampes d'escaliers des stations de métro très fréquentées de Times Square et Grand Central. Aucun ne contenait de coronavirus.

23h31 : En fait, c'est plus le principe qui est inversé : si vous mettez vos enfants à l'école en mai, c'est du volontariat. En juin, cela devient obligatoire, et si vous ne les mettez pas, vous devenez l'exception. Cela a des implications sur le chômage partiel, notamment.

23h30 : Une question le retour au collège à partir du 2 juin va t'il devenir obligatoire ? Les informations du collège de ma fille a Poitiers semble indiquer un retour obligatoire ?

23h26 : Selon Les Echos, le remboursement du "trou de la Sécu", initalement prévu pour 2024, est maintenant envisagé pour 2033 en raison des conséquences budgétaires du coronavirus. Soit une hausse de la dette estimée à 130 milliards.

23h24 : Il n'y a pas que Dany Boon qui va tourner un film sur l'épidémie de coronavirus (du point de vue du confinement). Le réalisateur américain Michael Bay (The Rock, Bad Boys...) met en chantier un film catastrophe qui se passe dans deux ans, dans un monde encore ravagé par un virus qui a muté.

23h21 : Pour attirer les touristes, c'est la mobilisation générale dans les stations de ski. France 2 s'est rendu à Vallorcine (Haute-Savoie), dans une résidence cinq étoiles. Le complexe va rouvrir dans deux jours avec une nouveauté de taille : les résidents adultes et enfants vont devoir garder leurs masques de l'entrée de l'établissement jusqu'à leur chambre. Reportage.




(FRANCE 2)

23h16 : Leur prime pour être resté sur le pont pendant l'épidémie de coronavirus ayant été sabrée par la direction (de 700 à 200 euros) des salariés d'un entrepôt du groupe Aldi de Cuincy dans le Nord se sont mis en grève. D'après un délégué syndical contacté par France Bleu Nord, cette baisse s'explique "par des opérations commerciales et la préparation de publicités à la télévision, sur les médias écrits ou audio".

23h11 : @Lilie La CNIL avait écrit ceci au sujet de la prise de température que voulaient imposer les entreprises à l'entrée : "Les employeurs doivent s'abstenir de collecter de manière systématique et généralisée, ou au travers d’enquêtes et demandes individuelles, des informations relatives à la recherche d'éventuels symptômes présentés par un employé/agent et ses proches". Il n'est possible à votre employeur de faire tester tous les salariés que si le médecin du travail le prescrit. En revanche, vous n'avez aucune obligation de transmettre le résultat à votre employeur.

23h08 : Bonjour. Connaissez vous le décret précis qui interdit aux employeurs de tester leurs employés? La direction a fait passé un test à tous. Comme je n’étais pas sur site ce jour là, on m’à demandé de me tester. Je m’y plie et dis que je suis négative mais la direction ça jusqu’à me demander une copie des résultats. Je suis passablement énervée par tout ce qui devient « d’usage » sous couvert de crise sanitaire.

23h06 : #MUNICIPALES Si la campagne est réduite à la portion congrue, avec impossibilité d'organiser des réunions publiques ou de tracter sur les marchés, les sortants vont-ils avoir un avantage ? Oui, répond Pierre Hurmic, candidat EELV à Bordeaux à France 2 : "Pourquoi croyez-vous qu'ils font pression pour que le calendrier soit avancé ? Ils veulent surfer sur le fait qu'ils ont tenu la barre pendant cette période-là".




(FRANCE 2)

22h59 : Bonsoir Pierre, les vols à destination de la NC sont suspendus sauf rapatriement ! Et 21 jours de confinement obligatoires. https://gouv.nc/coronavirus

22h59 : Une info donnée par qui vous sera utile si vous voulez vous rendre en Nouvelle-Calédonie (spoiler : ça se complique).

22h56 : Tout à fait, il est établi qu'il y a toujours un creux le week-end parce que, pour la mortalité, les remontées des Ehpad ne sont pas effectuées le jour même, pour les guérisons, il y a moins de personnels à l'hôpital donc moins de sorties, ou pour les tests, pas mal de centres sont fermés. Et il y a aussi un effet week-end dans la tête des futurs malades, qui se rendent moins facilement à l'hôpital.

Tout ça pour dire qu'il faut lire les courbes sur le long terme, comme on vous l'expliquait ici.

22h52 : Merci pour informations et pour votre interactivité. Sur la plupart des courbes de nouveaux événements Covid-19: hospitalisations, décès, cas confirmés, on remarque des oscillations avec une période de 7 jours. Que ce soit au niveau mondial, France ou même région.Il y a plus de cas ou de décès en milieu de semaine que les week-ends, et cela depuis plus de 2 mois.Les scientifiques ont-ils une explication à cela ?Merci.

22h51 : Des nouvelles de la consommation d'hydroxychloroquine par Donald Trump : lors de sa conférence de presse, le président américain a indiqué qu'il allait continuer d'en prendre encore quelques temps, et en a parlé comme d'une ligne de défense.

22h43 : @Froufrou J'en ai, mais pas forcément des bonnes. Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d'Etat au tourisme, a laissé entendre que les parcs d'attractions situé dans les zones vertes pourraient rouvrir le 2 juin. A cette date, le gouvernement aura revu la fameuse carte des zones rouges ou vertes, mais selon les calculs de L'Oeil du 20 heures, seule l'Ile-de-France serait toujours en rouge selon les derniers chiffres dont on dispose. Et Eurodisney s'y trouve.

22h39 : Bonsoir , et merci pour toutes ces informations au quotidien, je repose la mienne, comme tous les jours , en espérant une réponse: je suis un des 15000 salariés (sur 17000) de Disneyland Paris au chômage partiel; et non sommes tous dans le flou total concernant notre secteur très durement touché , pourrons nous rouvrir en même temps que les bars et restaurants où les théâtres et cinémas ? Avez-vous ne serait-ce qu’une toute petite information à nous donner ? Merci

22h35 : Alors que l'épidémie décroît doucement en Europe, le Chili connaît lui la plus forte hausse de contaminations (+ 3 500) et de décès dus au Covid-19 (+31) en 24 heures, tandis que l'armée s'est déployée dans des quartiers pauvres de Santiago où des émeutes ont eu lieu contre les pénuries alimentaires liées au confinement.

On compte 509 morts dans le pays.

22h21 : Comment attirer les visiteurs au Parc Astérix, qui est un lieu de brassage et où la distanciation physique apparaît comme difficile à mettre en œuvre ? Nicolas Kremer, patron du Parc Astérix, émet quelques hypothèses dans une interview à L'Echo touristique :

"75% [de notre clientèle] vit en Île-de-France ou dans le Nord de la France, et peut donc accéder au parc dans un rayon de 100 kilomètres ou presque. Nous devrons leur montrer, en utilisant la communication par exemple, que le Parc Astérix peut être le lieu d’évasion proche de chez eux qu’ils cherchent pour cet été."

22h16 : Parmi ces huit nouveaux foyers de contamination, quatre se trouvent dans des EHPAD, un dans un "établissement sanitaire", un dans "une structure d'aide sociale à l'enfance", un dans un "établissement médico-social pour personnes handicapées" et le dernier dans une "emprise militaire". Selon France Bleu Lorraine Nord, il s'agirait de la gendarmerie de Sarreguemines où huit militaires ont été testés positifs au Covid-19.

22h15 : Huit nouveaux foyers de contamination de coronavirus ont été identifiés dans la région Grand Est depuis le 11 mai, premier jour de déconfinement en France, ont annoncé mardi l'Agence régionale de santé et la préfecture de région. Quatre départements de la région sont concernés: un "cluster" a été identifié en Haute-Marne, "quatre en Moselle, deux dans le Bas-Rhin, un en Meuse", indique l'ARS.

22h11 : Le gouvernement espagnol va demander au parlement la prolongation jusqu'au 7 juin de l'état d'alerte qui permet le confinement, alors que le bilan du coronavirus est descendu sous les cent morts pour le troisième jour consécutif. Le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez voulait prolonger cette mesure d'exception d'un mois, mais a dû revoir à la baisse, à quinze jours, sa proposition pour obtenir le soutien du parti centriste Ciudadanos.

22h10 : Bonjour M. Godon.Je vous confie mon émerveillement intellectuel de la journée: Aujourd'hui mes élèves de cm ont joué au "loup ombre". Ils ont inventé ce jeu. Le loup touche les autres avec son pied posé sur leur ombre. Cela donne un jeu dynamique, des enfants qui courent dans tous les sens en réussissant à garder leur distance.

22h10 : Un joli témoignage de @Cour de récré qui nous parle de ses élèves qui parviennent à continuer à jouer tout en gardant leurs distances. Une idée à souffler à vos têtes blondes :-)

22h05 : La mauvaise journée se confirme sur les places financières, avec la chute du Dow Jones (-1,59%) et du Nasdaq (-0,54%) à la bourse de New York.

22h02 : "On sait qu'actuellement, on est dans une période où le virus circule assez peu. Les indicateurs qu'on a sont bons. Mais il ne s'agirait pas que l'épidémie reparte. Et c'est pour ça qu'on a dit qu'il était nécessaire de faire le point 15 jours avant la tenue des élections, quelle qu'en soit la date, de façon à s'assurer que le risque est vraiment minime quant au redémarrage d'une épidémie."

Interrogé sur franceinfo, Franck Chauvin estime en revanche que le premier tour des municipales, qui a eu lieu le 15 mars, n'a pas spécialement aggravé la propagation de l'épidémie.

22h00 : Vous habitez à Paris et vous pensez qu'100 km à la ronde il n'y a que béton et ciment ? Détrompez-vous ! France 2 vous emmène prendre un bol d'air dans la forêt d'Ermenonville, au nord de la capitale.



(FRANCE 2)

21h55 : Plus de mouvement de à 20h pour la simple et + ou - bonne raison qu'à partir du moment que nous sommes déconfinés, et bien la Covid n'est plus.... Donc plus besoin des soignants, donc l' égoïsme est de retour ☹️

21h55 : Bonsoir,Bravo pour votre dévouement à l’information!A MÉNÉTREUX-LE-PITOIS, en Bourgogne, ( 5 km d’ALESIA!), nous continuons avec force et conviction à soutenir ceux qui sont au front pour nous soigner et nous permettre d’exister! Merci! Merci! À vous toutes et vous tous qui avez des missions essentielles! Nous vous aimons!

21h51 : Absolument plus rien. Ni applaudissement ni sortie au balcon. Silence absolu depuis le 1er jour de déconfinement.

21h49 : À Metz aussi les gens ne se sentent plus concernés !😞

21h49 : Dans le 9e, les applaudissements se poursuivent tous les soirs. Avec plus ou moins de monde, mais on ne lâché rien...

21h49 : Plus d’applaudissements dans ma cour d’immeuble rue Dareau Paris14

21h48 : Depuis le 1er jour du déconfinement, plus rien ... En province rurale dans un petit quartier de bâtiments de 3 étages à loyer dit modéré, social (ex HLM), entouré de pavillons plus ou moins cossus, qui ne font pas plus de bruit à 20h d'ailleurs ... J'avais déjà le sentiment qu'en fait c'était plus un exutoire qu'un réel moment de soutien (étant donné l'attitude des citoyens qui se confinent dans leur appart la journée, mais sortent en fin de journée de retrouver en fin de journée sans respecter les distances ) ...

21h47 : Plus aucun applaudissement à 20h, depuis le 11 mai par chez moi! Alors qu'on avait un concert de percussions et vuvuzela tous les soirs...

21h47 : Vous me racontez si les applaudissements de 20 heures perdurent par chez vous si cette habitude est passée à la trappe.

21h45 : Comme indiqué tout à l'heure par Jérôme Salomon, la liste des 3 000 sites est disponible sur le site Sante.fr (ne pas hésiter à insister un peu, il y a du trafic ce soir).

21h44 : Bonsoir FI, où puis-je trouver la liste des labos effectuant le test sérologique dans le Gers ? Bonne soirée et bon courage. Nicodu32

21h42 : Alors que les tests sérologiques sont de plus en plus demandés et pratiqués dans les laboratoires, on attend toujours en France une homologation des tests. Pour l'heure, les tests coûtent entre 20 et 40 euros et ne sont pas remboursés. Explications de France 2.



(FRANCE 2)

21h41 : Renault envisage de fermer trois sites en France dans le cadre de son plan d'économies, indiquent Les Echos et le Canard Enchaîné, tous deux à paraître demain. Les petits sites de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) et des Fonderies de Bretagne à Caudan (Morbihan), devraient être fermés, tout comme l'usine de Dieppe (Seine-Maritime), site emblématique de l'Alpine, pourraient fermés, alors que le site de Flins (Yvelines) arrêterait de fabriquer des véhicules.