Des dizaines de plaintes déposées sur la gestion de la crise du coronavirus

Une quarantaine de plaintes ont été déposées contre l’exécutif et des institutions sur leurs choix durant la crise sanitaire.

FRANCEINFO

Des hauts fonctionnaires, des élus ou encore des responsables administratifs doivent-ils être poursuivis pour leur gestion de la crise sanitaire ? En ouvrant une vaste enquête préliminaire, le tribunal de Paris affiche sa volonté d'investiguer rapidement après la fin du confinement. Mais quels délits sont visés ? Ceux de mise en danger de la vie d'autrui, d'homicide et blessure involontaire, de non assistance à personne en danger et d’abstention volontaire de combattre un sinistre.

Mission complexe et historique

Le parquet de Paris enquête sur 46 plaintes déposées par des familles de victimes du coronavirus ou par des associations de professionnels, comme le Collectif Inter-Urgences. Pour lui, la pénurie de masques ou de tests de dépistage a entraîné un danger pour les citoyens. Certaines plaintes sont nominatives : contre le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, ou contre l'organisme Santé publique France. La majorité est constituée de plaintes contre X. Ne sont pas concernés les membres du gouvernement qui font l’objet de plaintes devant la Cour de justice de la République. La justice devra déterminer qu'il y a eu des fautes intentionnelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée de la Cour de justice de la République, rue de Constantine, à Paris.
L'entrée de la Cour de justice de la République, rue de Constantine, à Paris. (ERIC CABANIS / AFP)